ALL THE WAY HOME
 
LES INFOS GÉNÉRALES
 

Double dvd comprenant un grand documentaire sur l'histoire des Corrs de leurs débuts à aujourd'hui et le concert de la tournée "Borrowed heaven tour" enregistré à Genève le 26/11/04. Durée totale : 3h31 - Sortie : 11/2004.

 

Le dvd n°1 : Documentaire qui retrace l'histoire des Corrs de leurs débuts à aujourd'hui. Avec des images d'archives, divers extraits inédits, des coulisses d'enregistrements d'albums, des clips de promo et différents commentaires des Corrs et de personnes ayant collaborés avec eux. (Durée du dvd: 1h44).

 

Le dvd n°2 : Concert enregistré à Genève le 26.11.04 lors de la tournée "Borrowed heaven tour". Avec les titres suivants : Humdrum - Only when I sleep - Dreams - What can I do - Forgiven not forgotten - Angel - Runaway - Return from Fingal - Borrowed heaven - No frontiers - Queen of Hollywood - Long night - Old town - Radio - Summer sunshine - So young - I never loved you anyway - Goodbye - Breathless - Toss the feathers. (Durée du dvd: 1h47).

 
Dvd n°1 : Documentaire "All the way home"
 

COMMENTAIRE : Un documentaire très intéressant avec de nombreuses images inédites et notamment des images de leurs toutes premières répétitions, des coulisses de tournées, des mariages des soeurs Corr, etc. Le montage est bien fait, et il montre au mieux le chemin parcouru et l'évolution du groupe depuis 15 ans. Avec des moments de joie, mais aussi de l'émotion quand ils parlent de leur mère. Un documentaire "référence" pour tous les amoureux des Corrs.

 
Le menu du dvd :
 

1. Le documentaire - Il se divise en 6 parties : 1) La famille Corr - 2) Enregistrement de "Forgiven not forgotten - 3) Le deuxième album - 4) "In blue" - 5) The new Corrs - 6) Le chemin du retour

2. Bonus : Playing for the crew, Playing for the Pope, Farcical football, Clip alternatif de "Angel", clip alternatif de "Long night"

3. Sous-titres
4. Sélection par chapitres
 
L'INFO EN PLUS
Lire le documentaire "All the way home"
 
Dvd n°2 : Concert "Live in Geneva"
 

COMMENTAIRE : Les Corrs sont en forme et offrent un spectacle de grande qualité. L'instrumentation, plus élaborée avec la présence de deux musiciens supplémentaires, est vraiment superbe (Excellente version de "Forgiven not forgotten", "Angel", "Borrowed heaven" et "Radio") . Le décor est sobre et très classe avec des jeux de lumières soignés. Le charme des Corrs opère une nouvelle fois et l'ambiance sur scène est très familiale.  Rien n'a dire, ils sont vraiment parfaits du début à la fin. Un concert magnifique, tout simplement.

 
Le menu du dvd :
 
1. Le concert
2. Audio : L-PCM stéréo, Dolby digital 5.1 surround et DTS 5.1 surround
3. Sous-titres
4. Sélection par titres
 
LA PRESTATION DES CORRS
 
Andrea
 

Quatre ans après le "Live in London", Andrea n'a rien perdu de son charme, bien au contraire. Elle a abandonné les pieds nus pour des bottes en cuir et une tenue hyper sexy. Du coup, le spectateur n'a d'yeux que pour elle. D'autant que tout au long du concert, la caméra s'attarde à plusieurs reprises sur ses jambes. En plus, au niveau de la réalisation, Andrea apparaît encore plus mise en avant que d'habitude. Elle est filmée comme étant le personnage central du concert. Dès la première chanson, Andrea est à fond, elle veut tout de suite donner le meilleur d'elle-même. C'est une nouvelle fois un sacré numéro sur scène. Elle danse, tournoie, court d'un bout à l'autre de la scène. Elle est particulièrement agitée pour "What can I do", "Angel", "Old town et "Radio". Par moment, plus rien ne semble pouvoir l'arrêter et elle finit même à genoux pour chanter "Goodbye". Comme toujours, sa voix fait merveille, elle fait participer le public à plusieurs reprises et elle n'oublie pas ses désormais fameux "ola" pour "Old town".

 
     
 
Caroline
 

Le concert commence sans Caroline pour les trois premiers titres. Frustration pour ses admirateurs, mais celle-ci s'amenuise avec son arrivée triomphale sur scène. Après quatre mois d'absence, Caroline est de retour pour la fin de la tournée. Les images la montrant dans les coulisses pendant qu'Andrea annonce son retour sont géniales. Son entrée en scène provoque la joie du public et elle a droit à une véritable ovation. A cet instant, Caroline est la star. Elle est resplendissante, deux petites minutes de bonheur. Elle est assez peu montrée pour les titres suivants. Il faut se contenter de  quelques plans furtifs. Malgré tout, elle apparaît souriante et décontractée. Pour "Angel", Caroline retrouve une "mini-batterie". C'est super de la voir en jouer et les images des deux batteries (avec Jason Duffy) sont excellentes. Même si ce n'est pas la même intensité, cela rappelle un peu le "Royal Albert Hall". "Return from Fingal" marque le début de trois titres consécutifs ou Caroline est enfin bien montrée. Il était temps. La caméra s'attarde bien sur elle et c'est un régal de la voir jouer du bodhran sur cet instrumental. Que dire de sa prestation au lambeg (le "gros tambour") pour "Borrowed heaven", à part que c'est extra. Il y a des jolis plans d'elle et Andrea ensemble.

 
     
 

Le bonheur continu avec "No frontiers" ou Caroline chante en duo avec Sharon. Comme pour le "Lansdowne Road", le micro est placé un peu trop haut. Dommage, mais ça n'enlève rien à ce bon moment, d'autant qu'elle a droit à une mini ovation de la part du public. La seconde moitié du concert n'avantage pas Caroline, assez peu filmée. Pour son concert de retour, ça aurait pu être mieux. Mais il faut bien constater qu'elle est quasi-absente pour "Queen of Hollywood", "Long night" et "Breathless". Heureusement, il y a de très beaux plans d'elle au piano pour "Radio" et le final "Toss the feathers" la met à l'honneur. C'est génial quand elle joue du lambeg avec les confettis dessus qui volent. C'est très beau, le public adore, et n'hésite pas à l'applaudir. Assez peu montrée sur l'ensemble du concert, Caroline a pourtant eu droit aux faveurs du public. Sans aucun doute la plus applaudie. Et son prénom est revenu très souvent dans les "cris" de la foule.

 
     
 
Sharon
 

Les cheveux blonds pour cette tournée 2004, ce qui lui va très bien d'ailleurs, Sharon est superbe dans sa tenue noire. Comme toujours, elle est très professionnelle tout au long du concert. Elle est impeccable dans son rôle de seconde voix et bien sur au violon. Rien ne semble pouvoir la perturber dans son jeu, pas même Andrea et sa petite danse "folklorique" au milieu de "Return from Fingal", qui la fait bien rire toutefois. Sharon ne manque pas d'énergie, elle anime très bien son coté de scène. Elle a vraiment le rythme dans la peau. A plusieurs reprises, la caméra montre sa main tapant sur sa hanche pour marquer le tempo. De l'émotion bien sur pour le retour de Caroline, qu'elle applaudit longuement avec le public. Même si elle est bien présente tout au long du concert, elle est mise plus en avant pour trois titres consécutifs. A commencer par "Return from Fingal" ou elle est à l'honneur pour son solo de violon. Cela continu avec "Borrowed heaven" et bien sur pour son duo sur "No frontiers". Tradition oblige, c'est elle qui  annonce le duo avec Caroline. Une superbe interprétation. Même si ce n'est pas toujours visible sur la vidéo, Sharon chante beaucoup plus qu'il n'y parait, même quand elle est éloignée de son micro.

 
     
 
Jim
 

Les concerts passent et Jim ne change pas. Toujours le même. Dès le début, il apparaît comme "absorbé" par la musique. Très pro, il alterne parfaitement entre guitare et piano. Lui aussi semble touché par l'accueil du public au moment du retour de Caroline. La caméra le montre d'ailleurs en plan éloigné, visiblement ému et tout sourire. Sourire qui ne le quitte pas du concert. Jim est heureux d'être là , il passe un bon moment et son humour légendaire est bien présent, notamment pour le final "Toss the feathers" ou il n'hésite pas à prendre quelques confettis pour les lancer sur Caroline et Jason Duffy. Sans oublier quelques moments d'humour pour le début de "No frontiers" ou au piano pendant "Old town". La caméra ne s'attarde pas beaucoup sur lui et c'est bien dommage. Quelques courtes apparitions le montre pourtant bien faire la voix de fond ("Only when I sleep", "Dreams"). Les plans quand il est au piano sont nombreux et c'est assez sympa quand il se retrouve tout seul sur scène pour le faux départ du groupe pour le titre "Goodbye". Il semble savourer cet instant. Comme le veut la tradition, Jim invite le public à lever les mains pour "So young".

 
     
 

A noter que le dvd "All the way home" est sortit en simple dvd sous le nom de "Live in Geneva" pour le marché américain.

Quelques détails sur ce dvd :
 
1. Humdrum
2. Only when I sleep
3. Dreams
4. What can I do
5. Forgiven not forgotten
6. Angel
7. Runaway
8. Return from Fingal
9. Borrowed heaven
10. No frontiers
11. Queen of Hollywood
12. Long night
13. Old town
14. Radio
15. Summer sunshine
 
16. So young
17. I never loved you anyway
18. Goodbye
19. Breathless
20. Toss the feathers

 

 

Pour le marché américain, le double dvd "All the way home" sort en simple dvd sans le documentaire. C'est donc uniquement le concert enregistré à Genève qui est proposé sur ce dvd commercialisé le 14 mars 2006 aux Etats-Unis. La pochette est légèrement modifiée par rapport à la version européenne. La couleur orange domine (au lieu du bleu) et les quatre photos des Corrs sont différentes. Le contenu du concert est identique à la version européenne du dvd.

 
 
 
 
LES INSTRUMENTS UTILISÉS
 
Humdrum
Andrea : chant - tin whistle
Caroline : -
Sharon : violon
Jim : guitare électrique
 
Only when I sleep
Andrea : chant
Caroline : -
Sharon : violon
Jim : guitare électrique
 
Dreams
Andrea : chant - tin whistle
Caroline : -
Sharon : violon
Jim : guitare sèche
 
What can I do
Andrea : chant
Caroline : percussions - bodhran
Sharon : violon
Jim : guitare électrique - claviers
 
Forgiven not forgotten
Andrea : chant - tin whistle
Caroline : bodhran
Sharon : violon
Jim : guitare électrique - claviers
 
Angel
Andrea : chant
Caroline : percussions
Sharon : violon
Jim : guitare électrique
 
Runaway
Andrea : chant
Caroline : piano
Sharon : violon
Jim : guitare sèche
 
Return from Fingal
Andrea : tin whistle
Caroline : bodhran
Sharon : violon
Jim : piano
 
Borrowed heaven
Andrea : chant
Caroline : lambeg
Sharon : violon
Jim : piano
 
No frontiers
Andrea : -
Caroline : chant
Sharon : chant
Jim : piano
 
Queen of Hollywood
Andrea : chant
Caroline : percussions
Sharon : violon
Jim : guitare sèche
 
Long night
Andrea : chant
Caroline : percussions
Sharon : violon
Jim : guitare électrique
 
Old town
Andrea : chant
Caroline : tambourin
Sharon : violon
Jim : piano
 
Radio
Andrea : chant
Caroline : piano
Sharon : violon
Jim : guitare sèche
 
Summer sunshine
Andrea : chant
Caroline : percussions
Sharon : violon
Jim : guitare électrique - claviers
 
So young
Andrea : chant
Caroline : percussions
Sharon : violon
Jim : guitare sèche
 
I never loved you anyway
Andrea : chant - tin whistle
Caroline : percussions - bodhran
Sharon : violon
Jim : guitare sèche
 
Goodbye
Andrea : chant
Caroline : percussions
Sharon : violon
Jim : guitare électrique - claviers
 
Breathless
Andrea : chant
Caroline : percussions
Sharon : violon
Jim : guitare électrique
 
Toss the feathers
Andrea : tin whistle
Caroline : bodhran - lambeg
Sharon : violon
Jim : guitare électrique
 
 
 

 

Totalement Corrs 2002-2017 ● Site non officiel