JIM CORR
 
LE PROFIL DE JIM
 
SA JEUNESSE
 

Dès son plus jeune âge, Jim s'intéresse à la musique. Dans sa chambre d'enfant se trouvait un vieux piano que ses parents avaient eu quelques années auparavant par le père de Gerry pour leur mariage. Intrigué par cet objet, Jim aimait taper sur les touches de ce piano. Quelques années plus tard, son père lui donna les bases, et il apprit très vite à en jouer. A l'âge de 13 ans, son voisin lui offrit une guitare. Avec lui, il prit ses premiers cours et il maîtrisa très vite cet instrument. Si la musique passionne Jim, ce n'est pas le cas avec l'école. Il n'a jamais aimé les cours. Comme il consacre tout son temps à la musique, ses résultats scolaires se dégradent. Il quitte donc l'école des frères De la Salle pour une école de musique ou il va se perfectionner.

 

Les choses s'arrangent pour lui et son entourage est persuadé que cette passion pour la musique l'a sauvé. Car Jim était loin d'être un enfant sage. C'était plutôt un "mauvais garçon". Ses amis n'étaient pas toujours très fréquentables, et il a fait quelques bêtises. Il aimait bien sortir en cachette la nuit en escaladant le toit du garage, pendant que ses parents le croyait gentiment couché dans son lit. Une nuit, alors qu'il venait d'avoir son permis de conduire, il a emprunté secrètement la voiture de son père et malheureusement il a eu un accident avec. Jim n'a rien eu, mais la voiture quasi-neuve, était dans un sale état. Son surnom de l'époque était "l'incendiaire". L'origine de ce surnom n'est pas connu mais Jim porte ses soupçons sur Sharon.

 

A l'âge de 15 ans, Jim commence à jouer dans le groupe de ses parents. Puis, au début des années 80 il joue dans divers petits groupes. Mais c'est avec '"The Fountainheads" qu'il va connaître son premier succès. Il part alors pendant un an et demi en Allemagne. Une belle période ou Jim dit avoir beaucoup apprit. A son retour, il décide de travailler seul dans un studio aménagé dans une pièce de sa maison. En 1988, il propose à ses soeurs de jouer ensemble. Après leurs cours, Caroline et Andrea le rejoigne avec Sharon pour jouer. Jim intègre ensuite un groupe "The Hughes Version". Son créateur, John Hughes va permettre à Jim de réaliser son rêve et former le groupe avec ses soeurs.

 
     

Enfant (photo 1) - L'adolescence et les premières années de guitare (photo 2) - Plus passionné par la musique que par l'école (photo 3) - Membre du groupe Cry au début des années 80 (photo 4)

 
SA PLACE DANS LE GROUPE
 

De loin le plus discret des quatre, Jim est celui qui retient le moins l'attention. Et cette situation lui convient parfaitement car Jim est un véritable homme de l'ombre. Très polyvalent, il est un peu partout et prend beaucoup de décisions pour le groupe. Sur scène, il joue des claviers et de la guitare. En coulisse, il écrit presque toutes les musiques, il coproduit tous les albums et décide qui fera les remixes. Il fait ce travail de fond pour s'assurer que tout est réalisé selon son souhait et celui de ses soeurs. Le rôle de Jim parait donc important. Pour autant, cela ne fait pas de lui le leader du groupe. Quand on lui pose la question, il répond qu'il n'y a pas de chef. "Tout le monde sait que ce que veut une irlandaise elle l'obtient" répète-t-il souvent avec un grand sourire.

 

Homme de l'ombre, Jim n'en n'est pas moins à l'aise sur scène. Bien sur, il joue de la guitare et des claviers, mais il lui arrive aussi de faire participer le public. Avec la caméra, il n'est pas avare de larges sourires, voir de "grimaces amusantes". Très présent avec ses instruments, Jim l'est moins avec sa voix, toujours très discrète. Et si on lui demande s'il compte vraiment chanter un jour, voici ce qu'il répond: "Non à moins que l'on fasse une chanson "bordélique". J'aime bien chanter, mais je n'aime pas le son de ma voix. Mais qui sait, un jour... Et là, ça va déménager".

 

Lors des interviews, il est généralement calme. Il préfère laisser parler ses soeurs. Quand il parle, c'est souvent pour raconter une blague, ou une anecdote amusante. Il est parfois obligé de se montrer discret car il dit être souvent poussé sur le coté par les fans qui veulent parler à ses soeurs.

 

Celui qui a eu l'heureuse idée de former un groupe avec ses soeurs est avant tout un grand farceur. Il aime rire et faire rire. Il a toujours une bonne blague de côté. Il a d'ailleurs la mauvaise habitude de raconter trop souvent les mêmes blagues. Une de ses farces préférées étant de planquer les vêtements de ses soeurs avant les concerts. Il ne manque jamais d'humour. Il dit d'ailleurs à propos du groupe que "c'est la plus grande invention qui soit arrivée depuis l'invention du pain en tranches" ou encore que "leur musique est la meilleure chose depuis l'invention du fil à couper le beurre"!!!

 
     

Rigolade au Lansdowne Road en 1999 (photo 1) - Aux claviers à Londres en 2000 (photo 2) - A la guitare à Londres en 2004 (photo 3) - La traditionnelle invitation au public pour taper dans les mains (photo 4)

 

Depuis le retour du groupe en 2015. Sans carrière solo pendant toutes ces années de pause, Jim a retrouvé avec plaisir les joies de la musique et de la scène. En dix ans il n'a pas changé. A plus de 50 ans il a toujours la silhouette d'un adolescent. En concert il a gardé son humour et il continue d'animer son coté de la scène. Ses fans peuvent également l'entendre plus qu'auparavant puisqu'il chante plus pour faire les choeurs.

 
SES ACTIVITÉS HORS DU GROUPE
 

En dehors du groupe, Jim n'a pas de carrière solo. Il préfère s'adonner à ses loisirs et s'occuper de causes qui lui tiennent à coeur. Pour ce qui est des loisirs, Jim adore sortir et faire la fête. Une attitude qu'il a d'ailleurs aussi lors des tournées car même s'il est le plus âgé il trouve souvent le moyen de sortir faire la fête après un concert, alors que ses soeurs vont se coucher. Jim sort beaucoup et il aime fréquenter les différents pubs de Dublin. Sa passion la plus importante reste l'hélicoptère. Depuis janvier 2003 et le passage de sa licence, il aime voler aux commandes de son propre hélicoptère. Il lui est également arrivé de s'en servir au profit de diverses actions caritatives comme les campagnes "Helicruise" en 2006 et 2007 pour aider les enfants malades.

 

Jim est un homme de convictions et il aime faire don de sa notoriété au profit de différentes causes auxquelles il croit. En septembre 2002 il monte à bord du Rainbow Warrior pour suivre pendant deux jours les activités de l'association Greenpeace qui milite pour le désarmement nucléaire et la suppression du nucléaire civil. En octobre 2005 il soutient l'association ORBIS à l'occasion de la journée mondiale de la vue. Il renouvellera son soutient l'année suivante. Le même mois il est à Galway pour lancer officiellement un cd au profit de l'association "Galway Simon Community" qui vient en aide aux sans abris de la ville. Plus légèrement, en juillet 2006 il est membre du jury pour une compétition musicale. Le 17 avril 2007 Jim participe au lancement d'un livre de charité au profit du centre Marie Curie de Belfast qui soigne les personnes atteintes de cancer. Le 27 octobre il participe à un diner de charité organisé par l'association "Outreach Moldova" qui vient en aide aux enfants orphelins et handicapés vivants dans les pays de l'Europe de l'est. Le 2 novembre il participe en compagnie d'autres personnalités à la première cérémonie des "Go Belfast Awards" qui récompense les meilleures marques, enseignes et attractions touristiques de la ville.

 
     

Mission Greenpeace en septembre 2002 (photo 1) - Pilote d'hélicoptère (photo 2) - Soutien à l'action ORBIS en octobre 2005 (photo 3) - Membre du jury pour un concours musical en juillet 2006 (photo 4)

 

En 2008, Jim semble s'intéresser à une carrière politique. Dans une interview datée de juin il déclare être intéressé par une fonction politique et vouloir se présenter à des élections en tant que candidat indépendant afin de militer pour que l'Irlande ne fasse pas partie d'un état fédéral européen. Il va même jusqu'à dire qu'il croit en l'existence d'un complot mondial qui cherche à manipuler et à contrôler les gens. Des propos quelques peu surprenants qui font suite à ceux tenus quelques mois plus tôt sur les attentats du 11 septembre et le traité de Lisbonne. Depuis, Jim s'est fait un peu plus discret mais continue à dire ce qu'il pense par l'intermédiaire de son site internet ou il aborde des questions d'ordre politique, économique et écologique.

 

Le 6 février 2009 Jim assiste à Belfast à la cérémonie des "Magners light style awards" qui récompense les établissements les plus stylisés d'Irlande du nord tels que les Hôtels, restaurants, bars et autres salons de coiffure. En avril il participe au lancement d'une campagne contre le massacre des phoques au Canada. Fin 2009 il apporte un large soutien à l'association "Save our hospital" qui récolte des fonds afin de pouvoir maintenir tous les services médicaux proposés par l'hôpital de Dundalk, et qui sont menacés de fermeture.  Il n'hésite pas à prononcer un discours devant quelques 7000 personnes à cette occasion. Le 21 août il assiste en famille au mariage de sa soeur Andrea avec Brett Desmond. Début 2010 il assiste à la cérémonie d'ouverture officielle de la nouvelle école de Musique de Dundalk puis à la soirée de charité de l'association "The hope foundation" qui vient en aide aux enfants défavorisés de Calcutta. Le 20 mai il est présent à la soirée de lancement de l'iPad à Dublin. A l'été 2010 Jim déclare s'être remis à l'écriture de chansons. Peut-être dans l'idée d'un nouvel album du groupe?

 
     

Action pour les phoques, juin 2009 (photo 1) - Mariage d'Andrea, août 2009 (photo 2) - Inauguration de l'école de musique de Dundalk, février 2010 (photo 3) - Soirée "Hope foundation", mars 2010 (photo 4)

 

Le 25 septembre Jim participe à la première conférence "Wake up call" de Belfast. Cette association non lucrative est une sorte de plateforme qui soutient tous ceux qui recherchent la vérité scientifique, politique et spirituelle. Jim, passionné par le sujet depuis quelques années ne pouvait donc pas rater cet évènement! De plus il continue de temps à autre à donner son avis sur des sujets de société, et notamment le 22 janvier 2011 ou il est invité dans l'émission "The late late show". Heureusement la musique n'est jamais bien loin et pour le plus grand plaisir des fans du groupe Jim reprend le chemin de la scène et accompagne de façon occasionnelle sa soeur Sharon lors de sa tournée "Dream of you tour". Il participe ainsi aux concerts de Las Palmas de Gran Canaria (Espagne) les 17 et 18 novembre 2011, ainsi qu'à celui de Paris le 20 novembre. A chaque fois, sa venue sur scène est un grand succès.

 

Le 13 octobre 2012 Jim apporte son soutien à un père de famille de Limerick qui s'est barricadé chez lui depuis deux mois pour protester contre son expulsion et celle de ses cinq enfants. En février 2013 il participe comme de nombreux irlandais au projet "The Gathering Ireland", manifestation de grande envergure organisée par l'office de tourisme irlandais et destinée à célébrer la culture irlandaise tout au long de l'année. Fin mai il est membre du jury pour l'élection de "Miss Vanilla 2013" organisée par le Vanilla Nightclub de Dublin. Le 23 novembre il retrouve la scène et accompagne Sharon lors de son concert à Berlin pour "So young", "Return to Fingall" et "Joy of life". Le 17 mai 2014, il participe avec les autres membres de sa famille à la fête d'anniversaire pour les 40 ans d'Andrea à Dublin. Pendant l'année qui suit Jim se fait très discret. Mais l'annonce du retour du groupe le 8 juin 2015 le fait revenir au premier plan et il va avoir désormais de quoi bien s'occuper.

 
     

Conférence "Wake up call", septembre 2010 (photo 1) - "The late late show", janvier 2011 (photo 2) - Concert de Sharon à Las Palmas, novembre 2011 (photo 3) - Projet "The gathering", février 2013 (photo 4)

 
SA VIE AMOUREUSE ET FAMILIALE
 

A aujourd'hui 50 ans, Jim est officiellement célibataire. On lui a prêté de nombreuses aventures avec les plus belles femmes d'Irlande, dont Andrea Roche qui fût Miss Irlande (et qui a un petit air d'Andrea Corr). Au printemps 2005, Jim a entamé une histoire sérieuse avec une autre miss du nom de Gayle Williamson. Cette dernière, née en 1980, a en effet été Miss Irlande du nord 2002. Leur relation a franchi un pas décisif avec leurs fiançailles le 20 novembre 2005. Six mois plus tard, le 10 mai 2006, Gayle donnait naissance au petit Brandon. Le bonheur semblait parfait mais à la surprise générale le couple s'est séparé en novembre de la même année. Même si l'histoire est peu connue, Jim est également sortit quelques temps avec Marisa Mackle. Cette nord-irlandaise, qui est née en 1971, est une romancière à succès qui a publié une dizaine de livres depuis 2002.

 

Ces dernières années peu d'informations ont circulé sur la vie sentimentale de Jim. Toutefois, fin 2007, certaines rumeurs ont annoncé que Jim et Gayle Williamson s'étaient de nouveau remis en couple mais rien n'est certain. Ils ont toutefois été revus ensemble à quelques reprises : Le 6 février 2009 lors de la cérémonie des "Magners light style awards" et plus récemment le 8 octobre 2011 à la cérémonie des "IN Glamour Awards 2011".

 
     

Avec Andrea Roche (photo 1) - Avec Gayle Williamson, sa fiancée en 2005/2006 (photos 2 et 3) - Apparition en compagnie de Gayle Williamson pour les IN Glamour awards en octobre 2011 (photo 4)

 
 
 
SA FICHE D'IDENTITÉ
 
   
 
● Nom : Corr
● Prénoms : James, Steven, Ignatius
● Date de naissance : 31 juillet 1964
● Lieu de naissance : Dundalk (Irlande)
 
Situation familiale :
Célibataire
Un fils : Brandon, né le 10 mai 2006
 
Aspects physiques :
1.70m, cheveux châtains, yeux bleus, droitier
 
Lieu de résidence :
Dublin
 
Instruments :
Guitare, piano, accordéon
 
Qualités :
Grand farceur, discret, très calme
 
Défauts :

Raconte trop souvent les mêmes blagues, de mauvaise humeur quand il est fatigué

 
Il aime :

Rire et faire rire, faire la fête, la philo, écouter de la musique, regarder la F1, les gens positifs

 
Il n'aime pas :
Les gens qui se plaignent
 
Musiques préférées :
The Police, Fleetwood Mac, Morcheeba
 
 
 

 

Totalement Corrs 2002-2016 ● Site non officiel