LE GROUPE
 
 
L'HISTOIRE DES CORRS
 
LE GROUPE AVANT LE GROUPE (1988-1990)
 

En 1988, Jim propose à ses soeurs de former un groupe. A cette époque, il loue une maison à Dundalk tout près de la maison familiale. Dans une pièce, il s'est crée un véritable petit studio. Les murs sont couverts de boites d'oeufs pour l'insonorisation. Coté matériel, il a récupéré tout le nécessaire pour jouer et composer des morceaux. Dans ce groupe familial, chacun a bien sa place. Jim est à la guitare, Sharon au violon, Caroline aux claviers et Andrea, qui a la plus belle voix, est au chant. Ils se retrouvent le soir et les week-ends pour jouer ensemble et composer leurs morceaux. La journée chacun a sa propre activité. Les deux "petites", Caroline et Andrea, vont encore à l'école, Sharon travaille dans un magasin de disques et Jim joue dans plusieurs petits groupes locaux. Ce dernier, ravi que le groupe avec ses soeurs se soit formé (il en rêvait depuis plusieurs années), pense déjà à l'avenir et au succès. Il sait que maintenant un évènement doit arriver pour les aider à évoluer. Et la chance va être au rendez-vous.

 
     
 

Les soeurs Corr au début des années 80 (photo 1) - Avant le groupe, chansons en famille dans le salon (photos 2 et 3) - A l'aube des années 90, un groupe plein d'avenir (photo 4)

 

Vers fin 1989-début 1990, Jim est engagé dans un groupe appelé "The Hughes Version", dirigé par un certain John Hughes. Le courant passe bien entre les deux hommes qui deviennent très vite amis. Jim aide John à produire et enregistrer de la musique. Au printemps 1990, en tant que coordinateur musical John Hughes est chargé de trouver un groupe pour le nouveau film d'Alan Parker intitulé "The Commitments". Ce film raconte l'histoire d'une bande de jeunes irlandais, menée par un certain Jimmy Rabitte, et qui souhaite monter un groupe de saoul music. Jim apprend la nouvelle, et après en avoir parlé avec ses soeurs, il demande à John Hughes de les faire auditionner. Le 14 juin 1990, le groupe se présente donc aux auditions.

 
     
 
Les auditions pour le film d'Alan Parker "The Commitments" le 14 juin 1990 à Dublin (photos 1 à 4)
 

Celles-ci se déroulent dans les cuisines du Waterfront, une célèbre salle de concert de Dublin. Alan Parker dirige lui-même les auditions. Jim, Sharon et Caroline sont plutôt terrifiés. Seule Andrea, qui n'a alors que 16 ans, joue les stars. Et cela lui réussi assez bien puisqu'elle obtient un vrai rôle, celui de la petite soeur du personnage principal. Les trois autres sont également engagés, mais pour des rôles infimes, proche de la simple figuration. Mais l'évènement de ces auditions reste leur rencontre avec John Hughes. Ce dernier, qui est avant tout un musicien, remarque leur énorme potentiel et accepte, sous l'insistance de Ros Hubbard, le directeur de casting du film, de devenir leur manager. Il croit très fort en eux, mais il sait très bien que ce ne sera pas facile d'arriver au succès.

 
DES ANNÉES DIFFICILES (1990-1995)
 

Après avoir accepté de les manager, John Hughes estime à environ dix ans pour que le groupe passe de l'anonymat au succès. Pendant deux ans, le groupe, qui a prit tout naturellement le nom de "The Corrs", écrit et compose. Ils travaillent tous beaucoup pour progresser et trouver un style musical original et harmonieux. C'est à ce moment là que le besoin d'un batteur se fait sentir. Caroline, qui joue alors des claviers, décide de devenir la batteuse du groupe. Elle apprend sur le tas grâce à son petit ami et avec l'aide de cd. Ses débuts ne sont pas faciles mais heureusement elle est déterminée à progresser très vite.

 
     
 

Répétitions de leurs premières chansons (photo 1) - Enregistrements dans le studio installé chez Jim (photos 2 et 3) - Caroline apprend à jouer de la batterie (photo 4)

 

Le 17 février 1993, le groupe donne son premier concert en public dans un pub de Dublin "The Waterfront". Le groupe est évidement mort de trac. Heureusement, la famille et les amis sont là pour les soutenir. La salle est pleine et il ne faut pas décevoir. Mais les Corrs donnent le meilleur d'eux-mêmes et le concert est un vrai succès. Du coup, les Corrs enchaînent avec une tournée des pubs locaux. Pendant ce temps, John Hughes dépense toute son énergie pour trouver une maison de disques qui acceptera de signer un contrat avec eux. Depuis qu'ils jouent ensemble, les Corrs souhaitent enregistrer un album, mais aucune maison de disques ne veut signer de contrat. Leur son trop "traditionnel irlandais" ne plait pas. Le violon, la flûte, le bodhran, personne n'en veut à ce moment là. Mais les Corrs tiennent à leur style et il n'est pas question d'en changer.

 
     
 
1er concert public au Waterfront (photos 1 et 2) - Signature du contrat avec Atlantic Records (photos 3 et 4)
 

Leur chance vient au printemps 1994 lorsque l'ambassadrice des Etats-Unis en Irlande, Jean Kennedy Smith, remarque le groupe lors d'un concert à Dublin donné au pub "The Whelan's". Elle leur propose de venir chanter à Boston à l'occasion de la coupe du monde de football. Le groupe décide de profiter de ce voyage pour faire la tournée des labels américains. Après plusieurs échecs dans diverses maisons de disques, ils réussissent à convaincre un certain Jason Flom. Ce dernier, intéressé par le groupe, est le vice-président d'Atlantic records. Il leur propose d'aller à New York pour rencontrer David Foster, producteur et autre vice-président d'Atlantic records. Le groupe part donc à sa rencontre, mais ce dernier travaille sur l'album "History" de Michael Jackson. Et les Corrs se trouvent bloqués par le service de sécurité du chanteur. Lors de leur dernier jour à New York, les Corrs décident de forcer le destin et ils profitent de la fin du travail sur l'album "History" pour rencontrer enfin David Foster. Après lui avoir fait écouter une cassette avec quelques démos, les Corrs lui interprète un de leur titre "Love to love you". Sous le charme de leur musique, il accepte de travailler avec eux. "Sur 10, je vous met 10, même 10 plus" précise-t-il. L'affaire semble réglée et les Corrs rentrent à Dublin. Toutefois, les négociations entre John Hughes et David Foster vont durer plusieurs mois. Finalement, fin 1994, les Corrs signent leur premier contrat avec Atlantic Records sous le label "143" (de David Foster) et "Lava" (de Jason Flom). Le rêve des Corrs de réaliser un premier album se concrétise enfin et ils se préparent à partir pour les Etats-Unis au début de la nouvelle année.

 
LE TEMPS DES PREMIERS SUCCÈS (1995-1997)
 

Dès les premières semaines de 1995, les Corrs s'envolent pour Los Angeles. C'est là qu'ils vont enregistrer leur premier album. Pour les parents Jean et Gerry la séparation est difficile. C'est la première fois que leurs quatre enfants s'éloignent si loin et pour une si longue période. L'enregistrement va durer près de huit mois. Une partie du travail est déjà fait puisque depuis près de cinq ans que les Corrs jouent ensemble, ils ont eu l'occasion d'écrire un certain nombre de chansons. Le travail est surtout consacré à l'instrumentation et à l'harmonisation de l'ensemble.

 
     
 

Le départ pour la Californie en janvier 1995 (photos 1 et 2) - Le clip de "Runaway", 1er succès et titre légendaire du groupe (photo 3) - Autre succès avec "Forgiven not forgotten" (photo 4)

 

"Forgiven, not forgotten", sort en octobre 1995. Composé de neuf chansons et de cinq instrumentaux, l'album est un parfait mélange de musique moderne et de musique traditionnelle. Il contient de nombreux tubes tels que "Forgiven not forgotten", "Runaway", "The right time" ou encore "Love to love you". C'est un succès et tout le monde les demande. A commencer par Céline Dion, qui leur demande de faire la première partie de sa tournée mondiale. La chanteuse est une fan du groupe : "The Corrs est un groupe fabuleux, et d'ailleurs j'écoute leur cd tous les jours dans ma voiture". L'accueil lors de cette tournée est excellent et ils sont acclamés dans toutes les villes ou ils vont passer, ce qui n'est pas toujours le cas pour une première partie.

 
     
 

Jim pendant la tournée 1996 (photo 1) - Pendant un concert en 1996 (photo 2) - Caroline et Andrea avec John Hughes (photo 3) - Jean et Gerry Corr au concert du National Stadium de Dublin fin 1996 (photo 4)

 

Pour faire connaître l'album, les Corrs découvrent également le processus de promotion et enchaînent avec une tournée d'apparitions aux Etats-Unis. Pour eux, c'est à la fois nouveau et épuisant. Ils font parfois trois villes le même jour. En Irlande le succès est au rendez-vous et c'est là que le groupe commence sa première tournée. S'en suit l'Australie, l'Europe, l'Asie et l'Amérique du nord. C'est à ce moment que le groupe a besoin de s'étoffer. Deux nouveaux musiciens sont engagés. Il s'agit d'Anthony Drennan (à la guitare) et  de Keith Duffy (à la basse). La même année, en 1996, Andrea obtient un rôle dans le nouveau film d'Alan Parker, "Evita". Elle est la maîtresse de Juan Peron, et joue aux cotés de Madonna. La tournée du groupe s'achève en Irlande par un concert important donné au Point Theatre de Dublin le 31 décembre 1996. Une première page de leur carrière se termine mais le meilleur reste à venir.

 
LA CONSÉCRATION AVEC L'ALBUM "TALK ON CORNERS" (1997-1999)
 

Début 1997, le groupe se remet au travail pour leur deuxième album et une nouvelle fois ils s'envolent pour la Californie. L'album doit être une réussite et les Corrs s'entourent de grands noms pour le réaliser. L'enregistrement va durer jusqu'à la fin de l'été. Mais à ce moment, l'avenir de ce disque est compromis.  Difficile de le croire mais Talk on corners a bien failli ne jamais voir le jour. Avec des ventes approchant les deux millions d'exemplaires à l'été 1997, le premier album du groupe est pourtant un succès. Pas suffisant aux yeux des responsables d'Atlantic Records , déçus des ventes aux Etats-Unis, à peine plus de 300.000 exemplaires soit trois fois moins qu'en Europe. De plus, en écoutant les chansons enregistrées par les Corrs pour ce futur album, les dirigeants de la maison de disques estiment qu'il n'y a aucun titre capable d'être un hit. Pire, certains titres ne leur plaisent pas comme "So young" et "What can I do". Les Corrs persuadés du contraire doivent alors se battre pour que ces chansons soient présentes dans l'album. L'avenir montrera qu'ils ont eu raison d'insister. Toujours est-il qu'à cet instant, les rumeurs disent même que David Foster, celui qui les avaient fait signer chez Atlantic Records trois ans plus tôt, n'aime pas ce nouveau disque. De longues discussions commencent alors entre la maison de disques et John Hughes le manager du groupe. Ce dernier est intimement convaincu que le disque est très bon et que ce sera un grand succès. Finalement, il est décidé que l'album ne sortirait pas aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe en octobre 1997, avec l'obligation d'en vendre au moins trois millions d'exemplaires, sans quoi l'histoire des Corrs est terminée. John Hughes le sait, les Corrs jouent leur carrière avec cet album.

 
     
 

Andrea (avec David Foster) lors de l'enregistrement de "Talk on corners" (photo 1) - Le clip de "Only when I sleep" en septembre 1997 (photo 2) et de "I never loved you anyway" en novembre 1997 (photo 3) - Jim saluant le Pape Jean-Paul II lors du concert donné par les Corrs pour le Noël 1997 au Vatican (photo 4)

 

L'album sort donc le 28 octobre 1997 avec 13 titres. Sans être extraordinaires, les ventes sont plutôt bonnes. Le disque est bien accueilli et se place notamment à la septième place des charts britanniques. Les ventes sont bien meilleures dans des pays tels que l'Irlande bien sûr, mais aussi l'Australie et les pays d'Asie. Ce succès leur vaut d'être invités par le Pape pour venir chanter au Vatican lors des festivités de Noël. Début 1998, John Hughes estime que les grandes émissions de télé anglaises ne montrent pas assez les Corrs. Pour lui, un évènement doit arriver pour que l'album devienne un immense succès. C'est là qu'il a l'idée d'organiser un concert des Corrs pour la Saint Patrick. Il pense au départ à une salle modeste mais John Giddings, l'agent des Corrs, réussi à obtenir le Royal Albert Hall de Londres. C'est tout sauf une petite salle. Avec ses 8000 places, il s'agit d'une des salles les plus mythiques de Londres. Le pari est donc osé mais John Hughes compte bien le relever. Il se rend à la BBC et obtient que le concert soit filmé et diffusé en direct à la télé le soir de la Saint Patrick. Au moment de la préparation de ce concert, les Corrs enregistrent une reprise, "Dreams", dans le cadre d'une compilation rendant hommage au célèbre groupe anglais "Fleetwood Mac". Du coup, les Corrs proposent à Mick Fleetwood, le batteur du groupe, de venir interpréter ce titre avec eux sur scène. Le 17 mars 1998 au Royal Albert Hall, les Corrs donnent un concert mémorable. Le succès est énorme.

 
     
 

Le succès lors du concert  au Royal Albert Hall le 17 mars 1998 (photo 1) - Au même concert, Mick Fleetwood venu accompagner les Corrs pour 3 titres (photo 2) - Le clip de "Dreams", chanson qui fera exploser le groupe (photo 3) - Une des nombreuses séances de dédicaces après leur succès (photo 4)

 

A partir de là, les Corrs prennent une nouvelle dimension et les ventes de l'album "Talk on corners" explosent. C'est désormais un grand succès un peu partout dans le monde. L'album se retrouve aux meilleurs places des classements. Au Royaume-Uni, il rentre au Top ten pour ne plus le quitter pendant un an. Le 16 avril 1998 l'album est réédité avec désormais 14 titres, "Dreams" ayant été rajoutée. Face à ce succès, la maison de disque décide enfin de sortir l'album aux Etats-Unis. Les Corrs partent pour une tournée mondiale qui va durer plus d'un an. Ils font la première partie de la tournée européenne des Rolling Stones, participent à de nombreuses manifestations musicales comme le concert pour les enfants du Libéria "Pavarotti and friends" le 9 juin 1998. Au Royaume-Uni, ils réalisent un exploit en occupant les deux premières places du top album avec "Talk on corners" n°1 et "Forgiven not forgotten" n°2.  "Talk on corners" sera d'ailleurs l'album le plus vendu au Royaume-Uni pour l'année 1998. A la fin de l'année sort une nouvelle version de l'album intitulé "Talk on corners - special edition". Le contenu du disque reprend à l'identique celui de l'album d'origine avec quelques titres remixés. Ainsi "What can I do", "So young", "Dreams" et "I never loved you anyway" sont remixées. L'album comprend également un 15ème titre. Il s'agit de "Runaway" en version remix. Cette nouvelle édition vient conforter les ventes de l'album (qui s'est vendu aujourd'hui à plus de dix millions d'exemplaires). Un peu partout, les récompenses pleuvent : "Meilleur album international" aux Premios Amigos Awards, "Meilleur groupe international" aux Brit Awards... Les Corrs continuent de donner des concerts à travers le monde, et ils sont ovationnés à chaque fois.

 
     
 

Le clip de "So young" fin 1998 (photo 1) - Les Corrs sacrés "meilleur groupe international" aux Brits Awards 1999 (photo 2) - Les Corrs sont "Groupe irlandais le plus vendu" aux World Music Awards 1999 (photo 3) - L'immense succès du concert donné au Lansdowne Road de Dublin le 17 juillet 1999 (photo 4)

 

Pour terminer cette année exceptionnelle, ils décident de faire le Lansdowne Road. Remplir ce stade mythique de 45.000 personnes est un pari fou mais que les Corrs veulent tenter. Les jours précédents ce concert sont à la fois remplis de doutes et d'excitation. Le trac est bien là mais en même temps ils savent qu'ils vont faire quelque chose d'extraordinaire. Le seul groupe irlandais qui avait rempli ce stade auparavant était U2. Une sacrée référence. Le concert a lieu le 17 juillet 1999. Passé la peur des premiers instants, les Corrs donnent le meilleur d'eux-mêmes et réalisent une très belle performance. Le concert est un grand succès. Ainsi s'achève la tournée "Talk on corners", mais la carrière des Corrs ne s'arrête pas là.

 
LES ANNÉES "IN BLUE" (1999-2001)
 

Moins de trois mois après leur performance au Lansdowne Road et son immensité, les Corrs enregistrent un concert devant un public de quelques dizaines de personnes. Réalisé pour une émission de la chaîne musicale MTV, ce concert acoustique permet aux Corrs d'interpréter tous leurs succès dans une instrumentation différente de leurs habitudes. A ces titres s'ajoutent deux nouvelles chansons qui seront présentes dans leur futur album pour lequel ils travaillent déjà ainsi que deux reprises dont "Everybody hurts" du groupe R.E.M qui est vraiment remarquable. Ce concert sort en cd et dvd quelques semaines plus tard sous le titre "The Corrs - MTV Unplugged". Alors que le groupe est en studio pour l'enregistrement du troisième album, leur mère tombe gravement malade. Elle décède le 24 novembre d'une maladie respiratoire. La douleur est très grande, mais la vie continue et les Corrs veulent continuer et aller de l'avant, pour leur mère notamment.

 
     
 

Le concert "Unplugged" le 5 octobre 1999 (photo 1) - Une des photos prises pour la promotion de l'album "In blue" (photo 2) - Le clip de "Breathless", la chanson n°¨1 dans 20 pays (photo 3) - Le clip de "Give me a reason" en janvier 2001 (photo 4)

 

Les Corrs passent le début de l'année 2000 en studio. Après l'immense succès de "Talk on corners", ils sont plus libres de leur choix pour réaliser leur nouvel album. Toutefois, la maison de disques souhaite que cet album réussisse une belle carrière sur le marché américain. Malgré un succès international, "Talk on corners" n'avait pas atteint les espérances des responsables d'Atlantic Records aux Etats-Unis. Pour travailler avec eux, les Corrs font appel à Mitchell Froom, qui avait déjà travaillé sur l'Unplugged, et à Mutt Lange. Producteur et parolier à succès, il signe trois titres du futur album. "In blue" sort en juillet 2000. L'évolution musicale est très importante puisque le coté "traditionnel irlandais" qui faisait tout le charme du groupe a quasiment disparu pour laisser la place à un style très pop. C'est certainement la conséquence de l'idée de conquérir le marché américain. Malgré tout, ce nouvel album est une réussite. Une nouvelle fois, les tubes sont nombreux: "Irresistible", "Give me a reason" et "Breathless". Cette chanson rencontre un immense succès un peu partout et devient rapidement numéro un dans près de vingt pays. L'accueil du public pour ce nouvel album est donc très bon, et les Corrs enchaînent avec une longue tournée mondiale. Celle-ci est bien entendu un triomphe. Comme pour "Talk on corners", "In blue" sort en réédition fin 2000 sous le titre de "In blue - special edition". Composé de deux disques, le premier reprend l'album d'origine et le second se compose de titres en versions acoustiques, d'inédits et d'un instrumental enregistré en live lors du Lansdowne Road.

 
     
 

Le live in London le 21 novembre 2000 (photo 1) - Mariage de Sharon le 7 juillet 2001 (photo 2) - Le clip de "Would you be hapier" en septembre 2001 (photo 3) - Promotion du "best of The Corrs" en octobre 2001 (photo 4)

 

Le 7 juillet 2001, Sharon se marie avec Gavin Bonnar avec qui elle vivait depuis plusieurs années. Trois mois plus tard, en octobre, sort la première compilation du groupe "The best of The Corrs". En plus de leurs grands succès, les Corrs nous offrent deux nouvelles chansons dont la sublime "Would you be happier". Le même mois sort un nouveau dvd appelé "Live in London" et qui propose un concert enregistré un an plus tôt pendant la tournée "In blue".

 
UNE PÉRIODE DE REPOS BIEN MÉRITÉE (2001-2003)
 

Voilà plus de six ans que les Corrs ont sorti leur album "Forgiven not forgotten". Et depuis cette date, ils n'ont pratiquement jamais arrêté d'être en studio ou sur scène à travers le monde. La fin de la tournée "In blue" marque le début d'une période de pause. Toutefois, le groupe enregistre le 25 janvier 2002 un concert pour la chaîne américaine VH1. Dans ce concert de 11 titres, les Corrs reprennent quelques-uns de leurs succès, dont le tout dernier "Would you be happier", ainsi que quelques reprises. A noter la présence de Bono pour deux chansons et de Ron Wood, également pour deux chansons. Un cd de ce concert, réservé au marché américain, sort en mars 2002 sous le titre "Live in Dublin". A partir de là, les apparitions des Corrs vont se faire assez rares et ce pendant près de deux ans.

 
     
 

Le live in Dublin le 25 janvier 2002 (photo 1) - Participation au Jubilée de la Reine Elizabeth II en juin 2002 (photo 2) - Mariage de Caroline le 22 août 2002 en Espagne (photo 3) - Jim participe à une campagne de Greenpeace en octobre 2002 (photo 4)

 

Toutefois le groupe va quand même apparaître pour quelques manifestations. En juin, les Corrs participent aux festivités du  jubilé de la reine Elisabeth II. Deux mois plus tard, le 22 août, Caroline se marie avec Frank Woods, son petit ami de longue date. La cérémonie a lieu sur l'île de Majorque. La fin de l'année est marquée par quelques apparitions séparées des membres du groupe. Le 9 septembre, Andrea participe au "Charity Fast for Irish Aids", le 18 septembre les soeurs Corr sont présentes au "London Fashion week". Quand à Jim, il part quelques jours début octobre sur un des bateaux de l'association Greenpeace pour une petite traversée le long des côtes irlandaises. Le 24 octobre le groupe reçoit le prix de la meilleure chanson pop aux BMI Pop Awards. Cette récompense leur est donnée pour la chanson "Breathless" qui a été diffusée plus d'un million de fois sur les radios américaines!!! Les Corrs terminent l'année en participant aux festivités de Noël données au Vatican le 14 décembre.

 
     
 

Le groupe reçoit le prix de la "meilleure chanson pop" aux BMI Pop Awards le 24 octobre 2002 (photo 1) - Jim apprend à piloter un hélicoptère (photo 2) - Andrea tourne dans le film "The boys and girls from County Clare" (photo 3) - Le groupe, ici Andrea, participe aux Special Olympics en juin 2003 (photo 4)

 

Le début d'année 2003 est marqué par la naissance de Jake, le premier enfant de Caroline, le 12 février. En ce printemps 2003, les membres du groupe continuent de prendre le temps de vivre et chacun à ses occupations. Sharon profite de son temps libre pour être avec son mari Gavin, Caroline s'occupe de son petit garçon et Jim apprend à piloter un hélicoptère. Quand à Andrea elle pense à poursuivre une carrière d'actrice suite au tournage de son dernier film intitulé  "The boys and girl from County Clare" fin 2002.

 
DE "BORROWED HEAVEN" À "HOME" (2003-2006)
 

Au début de l'été 2003 le groupe se remet au travail en vue de sortir un nouvel album studio. La pause, qui a été bénéfique aux différents membres, leur a permis de retrouver toute leur inspiration. A la fin de l'année ils entrent en studio pour l'enregistrement qui va durer jusqu'au printemps. Alors que le travail se termine, Caroline annonce en mars 2004 à la surprise générale qu'elle attend un deuxième enfant pour le mois d'octobre. L'effet de surprise passé, il est décidé que des aménagements seront effectués pour le bon déroulement de la tournée. En attendant la sortie de l'album a lieu fin mai 2004 (le 1er juin en France). Dans l'ensemble, le style musical se rapproche plus de "Talk on corners" que de "In blue" avec une présence plus forte de sonorités irlandaises. "Summer sunshine", "Angel" et "Long night" sont les titres les plus connus de ce nouveau disque. En juin, les Corrs débutent une nouvelle tournée mondiale, intitulée "The borrowed heaven tour". Du fait de la grossesse de Caroline, des dispositions sont prises. Pour cette tournée, Caroline joue du bodhran et de quelques autres instruments de percussions. Elle laisse sa batterie à Jason Duffy (qui est le petit frère de Keith). Kieran Kiely rejoint également le groupe pour jouer des claviers. Après quelques dates européennes, Caroline laisse le groupe continuer sans elle afin de bien terminer sa grossesse. Le groupe enchaîne avec un mois de concerts au Canada et aux Etats-Unis. A la rentrée les Corrs sont de retour en Europe pour 3 mois de concerts. Caroline donne naissance à sa fille Georgina le 11 octobre. La nouvelle est annoncée par Andrea à Paris Bercy devant 15.000 fans ravis. Caroline rejoint le groupe en novembre pour les derniers concerts de la tournée. Le même mois sort une nouvelle édition de "Borrowed heaven" avec un titre bonus intitulé "Miracle".

 
     
 

Le clip de "Summer sunshine", 1er extrait de l'album "Borrowed heaven" (photo 1) - Caroline enceinte au début de la tournée (photo 2) - Le succès lors du concert de Genève le 26 novembre 2004 (photo 3) - Dernier concert du "Borrowed heaven tour" à Ischgl en Autriche le 27 novembre 2004 (photo 4)

 

Au printemps 2005, le groupe reprend le chemin des studios pour enregistrer un nouveau disque. Cet album, composé essentiellement de reprises marque un retour aux sources pour le groupe avec un style très traditionnel irlandais. Le choix des titres s'est fait selon un recueil de chansons de leur mère. Le 24 juin, les Corrs chantent à l'Olympia quelques titres de ce nouvel album. Ils en profitent pour annoncer qu'une nouvelle tournée suivra ce disque. Intitulé "Home", l'album sort le 27 septembre. Le succès est très vite au rendez-vous et notamment en France ou l'album dépasse les 300.000 exemplaires vendus. En novembre sort "All the way home", un dvd contenant le concert de la tournée 2004 enregistré à Genève ainsi qu'un grand documentaire retraçant les 15 ans de carrière du groupe. Le 11 novembre, les Corrs ont l'heureuse surprise d'apprendre qu'ils ont dépassé la barre des un million d'albums vendu en Irlande. Une sacrée performance pour un pays qui compte à peine quatre millions d'habitants.

 
     
 

Concert à l'Olympia le 24 juin 2005 (photo 1) - Caroline et Jim en Allemagne pour promouvoir l'album "Home" le 15 septembre 2005 (Photo 2) - Les Corrs fêtent leur un millionième album vendu en Irlande le 11 novembre 2005 (photo 3) - Jim se fiance avec Gayle Williamson le 19 novembre 2005 (photo 4)

 

Le 19 novembre, Jim se fiance avec Gayle Williamson, sa petite amie depuis plusieurs mois. Quelques jours plus tard, le couple annonce l'arrivée de leur premier enfant pour le printemps. Un mois plus tôt, c'était Sharon qui avait annoncé la même heureuse nouvelle. Avec l'arrivée de ces deux "petits Corrs", les chances d'une tournée "Home" semblent désormais bien minces et l'annonce d'une nouvelle pause de groupe semble inévitable. Les dernières semaines de l'année 2005 sont particulièrement calme et c'est l'attente qui s'installe parmi les fans des Corrs. Début mars 2006 Sharon annonce dans une revue américaine que le groupe espère toujours faire cette tournée pour la fin de l'année. Le groupe a l'intention de jouer dans des petites salles pour leur coté intime et être accompagné d'un orchestre. Peu de temps après, le 31, Sharon donne naissance à un garçon du nom de Cathal. Quelques jours plus tard, Andrea annonce que rien n'est prévu pour le groupe pour l'année et peut-être même pour une période plus longue.

 
LA PAUSE DU GROUPE ET LES CARRIÈRES EN SOLO (2006-2015)
 

Au printemps 2006 le groupe est donc bien entré dans une nouvelle période de pause. Avec la naissance le 10 mai de Brandon, le fils de Jim et de Gayle, il est désormais certain que la priorité du moment est la famille. La surprise vient en mai 2006 avec Andrea qui annonce qu'elle se lance dans une carrière de chanteuse solo. La seconde moitié de l'année est essentiellement consacrée à la préparation de cet album. Le 1er décembre voit la naissance du troisième enfant de Caroline, une fille prénommée Rihann. Repoussé à plusieurs reprises, le premier album studio d'Andrea intitulé "Ten feet high" sort finalement le 25 juin 2007. Peu de temps après, le 18 juillet, Sharon donne naissance à son second enfant. Il s'agit d'une fille prénommée Flori. Alors que son frère et ses soeurs sont occupés avec leurs enfants, Andrea s'occupe pleinement de sa carrière solo. Pendant plusieurs mois elle parcours de nombreux pays afin de faire la promotion de son album. Elle réalisera également quelques concerts de promotion. Malheureusement, l'album ne rencontrera pas son public et sera un échec. Seuls l'Irlande, le Royaume-Uni et l'Espagne, qui ont eu droit à une promotion correcte, auront des ventes convenables. En France, l'album ne dépassera pas quelques milliers d'exemplaires.

 
     
 

Le clip de "Shame on you", 1er extrait de l'album d'Andrea en mai 2007 (photo 1) - Andrea en concert à Barcelone le 23 septembre 2007 (photo 2) - Sharon annonce le 5 octobre 2008 qu'elle va sortir un album solo (photo 3) - Andrea dans le court-métrage "Pictures" début 2009 (photo 4)

 

Le premier semestre 2008 est plutôt calme mais la fin de l'année va réserver son lot de surprises. Tout d'abord en octobre Sharon annonce qu'elle aussi va se lancer dans une carrière solo et qu'elle travaille déjà sur un album. Quelques jours plus tard la nouvelle tombe : Andrea va jouer pour la première fois dans une pièce de théâtre. Ce sera au théâtre Old Vic de Londres du 26 février au 9 mai 2009 dans la pièce "Dancing at Lughnasa" de Brian Friel. Le 25 décembre, Brett Desmond, le fiancé d'Andrea depuis un an, la demande en mariage au cours de vacances romantiques à La Barbade. Elle accepte sans hésiter. Début 2009 Andrea tourne dans "Pictures", un court-métrage filmé en 3D. Elle enchaîne ensuite avec la pièce de théâtre "Dancing at Lughnsasa" pendant près de trois mois. La pièce est un succès et Andrea est ravie de cette première expérience sur les planches. De son côté Sharon continue de lancer sa carrière solo. En juin elle réalise ses premiers concerts en solitaire lors des festivals de l'Ile de Wight et de Glastonbury. Pour son album, et pour la scène, elle s'est notamment entourée de Anthony Drennan , Keith et Jason Duffy, qui accompagnent depuis longtemps les Corrs. L'été est consacré à la promotion de l'album et au premier single "It's not a dream" qui sort fin août. Le même mois, le 21, Andrea se marrie avec Brett lors d'une cérémonie somptueuse. Les derniers mois de l'année voient apparaître les premières rumeurs concernant un second album pour Andrea. Composé uniquement de reprises, cet album qui serait déjà enregistré, serait produit par Brian Eno. Entre temps Sharon a fait beaucoup de promotion à la radio et à la télévision pour son album. Elle s'est concentrée sur l'Irlande et le Royaume-Uni. Cet emploi du temps chargé ne l'a pas empêché de s'investir pour l'association "Children in need" qui vient en aide aux enfants défavorisés. Elle a même enregistré une chanson, et un clip pour l'occasion. Le titre "Me and my teddy bear" est sorti en single début décembre. Quelques jours auparavant Sharon annonçait elle-même que son album était désormais terminé.

 
     
 

Andrea dans la pièce "Dancing at Lughnasa" en mars 2009 (photo 1) - Sharon en concert au festival de l'île de Wight le 13 juin 2009 (Photo 2) - Andrea se marrie avec Brett Desmond le 21 août 2009 (photo 3) - Sharon participe activement à la campagne de "Children in need" fin 2009 (photo 4)

 

Les premières semaines de l'année 2010 sont assez calmes. Après de nombreux mois sans nouvelles, Caroline refait surface en participant à l'enregistrement d'un titre musical intitulé "A beat for peace". Ce morceau auquel ont participé de nombreux batteurs du monde entier est destiné à lancer une nouvelle campagne en faveur du Soudan. De son coté Jim continue de faire quelques apparitions en public. En février il participe au lancement d'une nouvelle école de musique à Dundalk et en mars il assiste à une soirée de charité  pour aider les enfants défavorisés de Calcutta. Andrea, dont le second album semble au point mort, enregistre une très belle chanson aux douces sonorités irlandaises appelée "Oh brother". Celle-ci fait partie  de l'album de chansons irlandaises "Ireland : welcome home", destiné au marché nord-américain. Alors que la promotion de son premier album solo est quasi-inexistante depuis plusieurs mois, Sharon retrouve Alex Ubago le 25 avril sur scène pour les festivités organisées à l'occasion des cent ans de la grande avenue de Madrid. C'est au même moment que les fans apprennent que l'album de Sharon, qui était annoncé pour le premier semestre 2010 ne sortira finalement qu'à la rentrée. Sharon, très perfectionniste, souhaite proposer à son public le meilleur album possible. Des problèmes de contrat avec la maison de disques expliquent aussi ce nouveau retard. Fin juin Sharon participe à un concert privé en Ecosse aux cotés de la chanteuse Néo-zélandaise Hayley Westenra au profit de l'association "Children in need". En juillet elle se rend en Espagne pour tourner le clip de son futur single "Everybody's got to learn sometime", dans le somptueux site de l'Alhambra. Le mois d'août est très chargé avec la participation à de nombreuses émissions de radio et de télévision. Et comme quoi tout arrive un jour, son premier album solo "Dream of you" sort enfin début septembre. Tout d'abord proposé en Irlande et au Royaume-Uni, l'album sort ensuite dans de nombreux autres pays européens. La France, a du attendre fin décembre pour voir l'album dans les bacs. L'album, dans un style très corrsien, semble très vite être apprécié par les fans. Malheureusement les ventes des premières semaines restent toutefois assez faibles. Sharon ne se décourage pas pour autant et elle continue de passer pas mal de temps à la promotion de l'album.

 
     
 

Caroline participe au clip de la chanson "A beat for peace" au profit du Soudan en janvier 2010 (photo 1) -  Sharon chante en duo avec Alex Ubago à Madrid le 25 avril 2010 (photo 2) - Sharon enregistre son clip "Everybody's got to learn sometime" en Espagne fin juillet 2010 (photo 3) - Andrea joue le rôle principal de la pièce "Jane Eyre" au Gate Theatre de Dublin en novembre 2010 (photo 4)

 

Depuis l'été 2009 les annonces concernant un éventuel retour du groupe se sont amplifiées. De nombreuses fois lors de ses interviews, Sharon a indiqué que le groupe reviendrait bientôt et pourrait même faire quelque chose dès 2011. Ces propos ont été confirmés par Jim, Andrea et Caroline. Cette dernière a marqué son grand retour dans les médias début octobre. Le 3 octobre elle est venue soutenir sa soeur lors du Music Show de Dublin, et quelques jours plus tard elle était l'invitée de Chris Evans dans son émission "The Breakfast show" retransmis sur la BBC Radio 2. De son coté Andrea, qui s'est faite assez discrète depuis le début de l'année, retrouve les planches pour une nouvelle pièce. Après le succès de "Dancing at Lughnasa" début 2009, Andrea a obtenu le rôle principal dans la pièce "Jane Eyre", qu'elle a joué du 4 novembre 2010 au 29 janvier 2011 au Gate Theatre de Dublin. Une nouvelle fois le succès a été au rendez-vous. Libérée de ses représentations au théâtre à partir de la fin janvier, Andrea a pu se consacrer pleinement à son deuxième album solo, dont il n'y avait plus de nouvelles depuis des mois. Intitulé "Lifelines", l'album composé uniquement de reprises, est sortit le 30 mai. Andrea a ensuite donné quelques concerts fin mai et début juin. Sa tournée qui devait avoir lieu à la rentrée à été annulée suite à l'annonce de sa grossesse. De son coté, Sharon a donné une quinzaine de concerts entre la mi-août et la mi-novembre, dans le cadre de son "Dream of you tour". Caroline l'a accompagnée lors du concert d'Amsterdam le 15 novembre. Quand à Jim il était là pour les concert de Las Palmas les 17 et 18 novembre et deux jours plus tard pour le concert de Paris.

 
     
 

Andrea en concert à Glasgow en mai 2011 (photo 1) - Caroline accompagne Sharon à Amsterdam le 15 novembre 2011 (photo 2) - Sharon membre du jury de "The voice of Ireland" début 2012 (photo 3) - Sharon aux premières parties de Ronan Keating début 2012 (photo 4)

 

Début 2012 Sharon devient membre du jury pour l'émission de téléréalité musicale "The voice of Ireland". Les premières émissions ayant été enregistrées fin 2011 Sharon en profite pour faire les premières parties des concerts de Ronan Keating en Australie et en Nouvelle-Zélande pendant un mois. De son coté Andrea donne naissance le 28 avril à une petite fille prénommée Jean. La priorité désormais pour elle est sa vie de famille. Caroline, qui se fait toujours aussi discrète, participe à une course cycliste sur la côte d'Azur en avril et le 23 juin elle accompagne Sharon lors de son concert à Guadalajara (Espagne) pour "No frontiers" et "Joy of life". Après une série de concerts entre la mi-juin et la mi-août Sharon s'envole pour une semaine en Tanzanie dans le cadre d'une action caritative. Les mois suivants sont consacrés au travail sur son deuxième album dont la sortie annoncée pour fin 2012 est reportée à l'été suivant. Sharon fait toutefois quelques apparitions pour des bonnes actions, tout comme Andrea et Jim. Début 2013 Sharon reprend du service pour la saison 2 de "The voice en Ireland". Cela lui permet de terminer la réalisation de son nouvel album "The same sun" qui sort enfin en septembre 2013. Dans le même temps Jim, qui reste très discret, participe au projet "The Gathering Ireland", manifestation de grande envergure organisée par l'office de tourisme irlandais et destinée à célébrer la culture irlandaise tout au long de l'année. Fin mai il est membre du jury pour l'élection de "Miss Vanilla 2013" organisée par le Vanilla Nightclub de Dublin. En septembre Sharon tourne son nouveau clip "Take a minute" à Madrid. En septembre/octobre elle passe beaucoup de temps à faire de la promotion en Amérique du sud, puis elle retrouve le chemin de la scène avec une tournée européenne à partir de novembre. Les fans berlinois ont même la chance de voir Jim accompagner Sharon le 13 novembre. Andrea de son coté est une mère comblée avec la naissance de son fils Brett le 4 janvier 2014. Cela ne l'empêche pas pour autant d'enregistrer dans la foulée une chanson en duo avec le chanteur britannique Engelbert Humperdick pour une compilation.

 
     
 

Sharon en Tanzanie (photo 1) - Andrea à la soirée "Golden Hat Foundation" en novembre 2012 (photo 2) - Jim participe au projet "The gathering Ireland" en février 2013 (photo 3) - Tournage du clip "Take a minute" en septembre 2013 (photo 4)

 

Sharon de son coté reprend la route pour une série de 20 concerts aux Etats-Unis et au Canada avant de revenir en Europe pour la promotion de son album qui sort enfin dans de nombreux pays. Le groupe se retrouve au complet dans un restaurant de Dublin à l'occasion des 40 ans d'Andrea. L'évènement est immortalisé par une photo du groupe, diffusée dans les médias, ce qui n'était pas arrivé depuis de très nombreuses années! Après quelques concerts au début de l'été, Sharon se consacre à l'Irlande et au Royaume-Uni. Un nouveau single, "Full circle", sort au mois d'août et elle enchaîne avec une série de concerts au mois de septembre. C'est à la même période que sort une version de luxe de l'album "The same sun" contenant le titre bonus "Salamanca" ainsi que les vidéos des clips de "We could be lovers" et de "Take a minute". Andrea quant à elle relève le fameux défi du "Ice bucket challenge" le 29 août, et fin septembre elle soutient la dernière action de l'association ALS qui lutte contre la fibrose pulmonaire. Début 2015 Sharon participe à l'album du chanteur irlandais Damien Leith sur le titre "Black is the colour". En mars elle fait un court séjour au Brésil pour donner un concert et faire la promotion de son dvd "Live in Sao Paulo" enregistré dix-huit mois plus tôt. Le 13 avril, Andrea, Caroline, Sharon et Jim assistent aux obsèques de leur père Gerry, décédé le 9 avril à l'âge de 82 ans au Mater Hospital de Dublin. Mais la vie continue et Sharon fait la première partie du groupe America en Australie et en Nouvelle-Zélande du 6 au 16 mai. Le 12 juin c'est avec le concert qu'elle donne au festival de l'île de Wight qu'elle termine sa tournée "The same sun".

 
LE RETOUR DU GROUPE (2015 - ? )
 

Fin avril 2015 des rumeurs plus sérieuses que d'habitude laissent entendre que le groupe serait sur le point de faire son grand retour. Les Corrs seraient dans un studio d'enregistrement à Londres pour préparer un nouvel album. Une tournée serait même prévue. Info ou intox ? Difficile à dire, d'autant que Sharon dans diverses interviews au mois de mai dément ces rumeurs d'un retour prochain. Mais les fans du groupe n'ont pas a attendre longtemps car le 8 juin lors de sa participation à l'émission Breakfast show sur la BBC Radio 2, Andrea annonce le grand retour du groupe. Andrea précise que le groupe est bien en train de préparer un nouvel album et qu'ils seront en concert à l'occasion du Hyde Park Festival de Londres le 13 septembre. Aussitôt les médias relaient cette information et proposent de nombreux articles sur cet évènement musical. Au cours de l'été les différents membres du groupe diffusent par l'intermédiaire des réseaux sociaux diverses informations sur ce qu'ils font. Dans un premier temps c'est Jim qui est le plus actif. Mais très vite ses soeurs vont se prendre au jeu et devenir très actives à leur tour. Le 2 juillet les fans apprennent avec plaisir qu'Anto Drennan et Keith Duffy, musiciens historiques du groupe, participent aussi au retour des Corrs.

 
     
 

En studio en juillet 2015 pour l'enregistrement de l'album (photo 1) - Participation au Hyde Park Festival de Londres le 13 septembre 2015 (photo 2) - La toute première photo promo depuis l'annonce du retour  (photo 3) - Enregistrement d'annonces pour les concerts de janvier 2016 (photo 4)

 

Le 13 septembre, dix ans après leur dernier concert, les Corrs remontent sur scène lors du Hyde Park Festival de Londres. Le groupe, plutôt en bonne forme après cette longue absence, interprète les titres suivants : Breathless, Runaway, Dreams, What can I do, Radio et Toss the feathers. Le même jour, lors d'une interview, le groupe annonce que leur nouvel album sera disponible en novembre et qu'une tournée aura lieu ensuite. Ces informations sont confirmées quelques jours plus tard avec l'annonce de la sortie de l'album "White light" le 27 novembre et du début de la tournée le 19 janvier. Le premier single "Bring on the night", diffusé pour la première fois le 17 octobre par la radio BBC Radio 2, sort officiellement le 30 octobre. Le tournage du clip a lieu quelques jours plus tard. A partir de la mi-novembre le groupe commence son marathon de promotion en participant à de nombreuses émissions pour les radios et télévisons. Pour la France, les Corrs sont à Paris le 26 novembre. Ils enregistrent une émission pour RTL2 et chantent en direct le single "Bring on the night" dans l'émission "C à vous" sur France 5. Deux interviews pour les journaux de M6 et de D8 seront également diffusés quelques jours plus tard. "White light", le sixième album studio du groupe sort donc le 27 novembre en France, et dans d'autres pays. L'album, qui mélange des titres pop et d'autres plus traditionnels, est plutôt bien accueilli par les fans et la critique. En décembre le groupe continu la promotion, essentiellement en Irlande et au Royaume-Uni, mais également en Espagne.

 
     
 

Lors du premier concert de la nouvelle tournée à Birmingham le 19 janvier (photo 1) - Sharon à la Fashion week de Madrid en février (photo 2) - Le groupe en promotion sur la radio espagnole M80 le 9 avril (photo 3) - Caroline participe à la dragon boat race le 21 avril 2016 (photo 4)

 

Début janvier le groupe termine les répétitions pour la tournée "White light tour" qui débute le 19 à Birmingham. Cette première série de concerts au Royaume-Uni et en Irlande est un succès. Les fans sont ravis et le groupe très heureux de retrouver son public. Peu après des nouvelles dates sont annoncées pour la tournée dont trois en France, et notamment le 4 juin au Grand Rex de Paris. Les places pour ce concert se vendent en quelques jours. Au printemps le groupe marque une courte pause mais continu de faire la promotion de l'album "White light". Sharon profite d'un peu de temps pour participer à la fashion week de Madrid. Quant à Caroline elle participe à la Dragon boat race au profit d'une association. Fin mai les Corrs sont de nouveau sur scène pour une série de concerts qui doit s'achever à la mi-août, date programmée de la fin du "White light tour". En juin Jim annonce que le groupe espère enregistrer un concert, en l'occurrence celui du 18 juillet à Londres, pour sortir un DVD de la tournée. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui n'ont pas pu voir le groupe en live... et pour ceux qui veulent se rappeler la joie d'avoir assisté à un concert de cette nouvelle tournée. Au même moment, une information à prendre avec quelques précautions, annonce que le groupe retournera en studio dès la rentrée afin de préparer un septième album studio qui sortirait en 2017.

 
 
 

 
 
 
 
LE GROUPE ET LA CÉLÉBRITÉ
 
RENCONTRES AVEC LES FANS
 
 
 

Depuis la sortie de leur premier album "Forgiven not forgotten" en 1995, les Corrs ont rapidement connu un grand succès à travers le monde. Ils ont des millions de fans dans de nombreux pays. Depuis dix ans, ils ont eu l'occasion de les rencontrer sur scène mais également lors de séances de dédicaces. Ci-dessous, quelques photos pour illustrer ces moments privilégiés.

 
 
 

Les Corrs ont toujours aimé rencontrer et discuter avec leurs fans. Les promotions faites au moment de la sortie d'un nouvel album sont donc l'occasion pour eux d'aller à leur rencontre. Dédicaces d'albums, de photos ou de posters, les Corrs se laissent également prendre volontiers en photo avec leurs admirateurs. Ci-dessus, des photos datant de la sortie de l'album "Talk on corners". Ci-dessous, des photos pendant la promo de l'album "In blue" (excepté la photo en bas à gauche qui date de l'époque "Talk on corners").

 
 
 

"La célébrité ? Je ne crois pas qu'on s'y habitue. Peut-être qu'on y repensera plus tard en se disant "mon Dieu, c'était gigantesque et on été très célèbres". Mais c'est une chose séparée de ce que nous sommes vraiment, cette image célèbre. Je pense qu'il faut que ça reste ainsi, pour ne pas devenir fou. On n'est pas censé être aussi observé, on n'est pas censé se voir autant. Cela peut déformer votre esprit. Donc je crois qu'il faut s'en distancier." Andrea Corr - 2000

 
 
 

Caroline Corr à la rencontre de ses admirateurs... et ils sont nombreux!!! Son éternelle bonne humeur et ses légendaires sourires ont fait d'elle une personne aimé et apprécié des fans.

 
 
 
RENCONTRES AVEC LES PERSONNALITÉS
 

Célébrité oblige, les Corrs ont rencontré de nombreuses personnalités. Des artistes mais également des chefs d'états et de gouvernements. Des personnalités qu'ils ont rencontré au fil du temps, dans des émissions télés, des manifestations musicales ou tout simplement pendant leurs tournées. Difficile de référencer toutes ces rencontres, en voici quelques-unes en image.

 
 
 

Avec le ténor italien Luciano Pavarotti

Avec le groupe The Chieftains
 
 
 
Avec le chanteur anglais Rod Stewart
Avec le prince Charles d'Angleterre
 
 
 
Avec Elizabeth II, Reine d'Angleterre
Avec Romano Prodi, président de la commission européenne de 1999 à 2004
 
 
 
Avec le compositeur français Jean-Michel Jarre
Avec Georges W. Bush, président des Etats-Unis de 2001 à 2009
 
 
 
Avec Nelson Mandela, président de l'Afrique du sud de 1994 à 1999
Avec Mary Mc Aleese, présidente de la République d'Irlande de 1997 à 2011
 
 
 
JOHN HUGHES - "le cinquième Corrs"
 

John Hughes, manager des Corrs depuis le début est parfois considéré comme étant le 5ème membre du groupe. C'est certain, sans lui les Corrs n'auraient pas été ce qu'ils sont devenus. Depuis leur rencontre en 1990, John Hughes a  toujours été là pour les aider, les guider et faire les bons choix pour que le succès soit au rendez-vous.

 
SA CARRIÈRE AVANT LES CORRS (1969-1990)
 

John Hughes est né en Irlande le 23 juin 1950. Il commence sa carrière de musicien en 1969 avec le groupe Ned Spoon, dans lequel il chante et joue de la guitare. Son frère Willie est également de la partie. Le groupe fait d'abord des reprises des Beatles, puis s'oriente vers des reprises de musiques black. Un seul single sortira en 1972, année ou le groupe se sépare à cause du départ de John et de son frère. La même année ils forment tous les deux un nouveau groupe appelé Highway. Le duo joue de la musique hippie en version acoustique. Highway durera jusqu'au début des années 80. En 1981, John et son frère créent un nouveau groupe, ce sera Minor Detail. Le style musical est radicalement différent de Highway, puisqu'il s'agit d'électro-pop new wave. Le groupe ne sortira qu'un seul album en 1983, intitulé tout simplement "Minor Detail". Les thèmes des chansons sont l'amour et la paix. La séparation a lieu en 1984. En 1990, John crée un nouveau groupe : The Hughes version. Aux claviers, il engage un jeune musicien du nom de Jim Corr.

 
SA CARRIÈRE AVEC THE CORRS
 

Au printemps 1990 John Hughes est engagé comme coordinateur musical pour le film The Commitments d'Alan Parker. Il est chargé de trouver le groupe musical qui jouera dans le film. Jim Corr, qui fait partie du nouveau groupe de John Hughes, lui parle de ses soeurs et demande à ce qu'ils puissent tous auditionner. C'est ainsi que le 14 juin 1990 John Hughes rencontre pour la première fois les quatre Corr. Même s'ils ne sont pas retenus, devant l'insistance de Ros Hubbard, la directrice de casting du film, John Hughes accepte de devenir leur manager. Une nouveauté pour lui qui n'avait jamais fait cela auparavant. Il estime alors à dix ans pour que le groupe arrive au succès. Dès lors, il va se battre pour les faire progresser, les faire connaître et leur faire enregistrer un premier album.

 
 
 

John Hughes commence par organiser le groupe afin que chacun ait un rôle bien défini. Il propose notamment à Sharon de jouer du violon pour le groupe, qui n'en n'avait pas à ce moment là. Les premières années sont consacrées à l'écriture de chansons et au perfectionnement. Puis John Hughes trouve des pub de Dundalk pour que le groupe fasse ses premières représentations en public. Dans le même temps, il dépense toute son énergie pour trouver une maison de disques qui acceptera de signer un contrat avec les Corrs. Mais aucune maison de disques ne veut signer de contrat. Leur son trop "traditionnel irlandais" ne plait pas. Le violon, la flûte, le bodhran, personne n'en veut à ce moment là. Mais les Corrs tiennent à leur style et il n'est pas question d'en changer. A l'été 1994, alors que le groupe est aux Etats-Unis pour les festivités de la coupe du monde de football, John Hughes arrive a obtenir un rendez-vous avec Jason Flom, le vice-président d'Atlantic records. Intéressé par le groupe il leur propose d'aller à New York pour rencontrer David Foster, producteur et autre vice-président d'Atlantic records. Après les avoir écouté, celui-ci accepte de travailler avec eux et fin 1994, les Corrs signent leur premier contrat avec Atlantic Records.

 
 
 

John Hughes accompagne ensuite le groupe à Los Angeles au premier semestre 1995 pour l'enregistrement de "Forgiven not forgotten". Une fois l'album prêt, il se charge de la promotion et de mettre en place les premiers concerts. Pour l'album "Talk on corners" en 1997, John Hughes s'est battu aux cotés du groupe pour que la maison de disques accepte l'album, persuadée qu'il n'était pas fini et qu'il n'y avait pas de tubes à l'intérieur. John Hughes a également eu un éclair de génie au moment de la Saint Patrick 1998. Voici ce qu'il a expliqué dans le documentaire "Home" en 2005 : "Les émissions TV anglaises importantes  nous refusaient, Top of the pops, ce genre de trucs. Ayant voyagé, je savais que le jour de la Saint Patrick dans le monde entier, les gens regardaient tout ce qui était irlandais. Il n'y avait pas plus irlandais que nous, alors pourquoi ne pas donner un concert pour la Saint Patrick et proposer à la BBC de le diffuser? J'en ai parlé à notre agent, John Giddings. Il a dit :  "J'ai retenu l'Albert Hall". Je m'attendais à un petit club. Effrayant, mais génial. Je suis allé voir à la BBC qui avec son intelligence habituelle, a répondu : "d'accord, on va le diffuser". Cette diffusion a été notre chance. Terry Wogan nous a présentés. Un live depuis l'Albert Hall. Ça a tout changé". Grâce à ce concert, la carrière des Corrs s'est littéralement envolée". L'année suivante John Hughes met en place le concert du "Lansdowne Road", autre grand succès scénique du groupe.

 
 
 

En plus de manager le groupe au niveau de la carrière musicale, John Hughes doit aussi gérer la vie privée. John Hughes aurait d'ailleurs déclaré que la gestion de la vie privée des artistes était une tâche difficile. D'après le documentaire "Home", John Hughes aurait demandé à Sharon de retarder son mariage d'un an en l'an 2000 (celle-ci voulant se marier en pleine promo de l'album "In blue"). En 2004, John Hughes a du réorganiser la nouvelle tournée avec l'annonce de la grossesse de Caroline. Il n'était pas question d'annuler la tournée mais d'apporter des modifications pour qu'elle ait lieu dans de bonnes conditions. C'est ainsi que sont arrivés Jason Duffy et Kieran Kiely.

 
 
 

Depuis que le groupe a annoncé sa pause au printemps 2006, John Hughes travaille avec Andrea et Sharon dans leurs carrières personnelles. Toujours fidèle au poste, il a ainsi accompagné Andrea dans ses débuts en tant que chanteuse "solo" et en 2009, il a fait la même chose avec Sharon. Nul ne doute que John Hughes sera là si le groupe revient bien un jour.

 
SES AUTRES PROJETS MUSICAUX
 

A coté de son travail avec les Corrs, John Hughes se lance sur un nouveau projet musical dès 1999. Ce projet mettra de nombreuses années à se réaliser. Ce sera l'album "Wild ocean", dont la sortie  a lieu en octobre 2004. Certaines rumeurs précisent que le titre de l'album aurait été suggéré par Andrea Corr. Cet album de 12 titres, entièrement écrit et composé par John Hughes, réuni de nombreux artistes dont The Corrs et The Chieftains.  Deux chansons ont été coécrites avec la jeune chanteuse anglaise Tara Blaise, qui les interprète. Au départ, John Hughes ne pensait collaborer avec Tara Blaise que pour une seule chanson (Dancing in the wind). Mais la collaboration fût si bonne qu'il décida de faire un deuxième titre avec elle (Come away). Peu de temps après, John Hughes proposa à Tara Blaise de signer un contrat avec son propre label "Spokes Records" afin qu'elle puisse réaliser un premier album. Puis il l'envoya à Los Angeles pour travailler avec Ollé Romo, qui avait collaboré avec The Corrs pour l'album "Borrowed Heaven". Tara Blaise sort donc son premier album "Dancing on tables barefoot" en 2005. C'est toujours sous le label de John Hughes que Tara Blaise sort son deuxième album "Great escape" en 2008. L'année suivante, John Hughes soutient Tara Blaise dans sa candidature pour qu'elle soit choisie comme étant la représentante de l'Irlande au concours de l'Eurovision. Malheureusement ce sera un échec. Aujourd'hui Tara Blaise est toujours sous contrat avec le label de John Hughes "Spokes Records".

 

En 2010 John Hughes sort un nouvel album intitulé "Wild ocean II". Dans cet album se trouve "The Mandela suite", la bande son d'un grand documentaire consacré à Nelson Mandela. Celle-ci est un mélange de musiques classique, africaine et irlandaise. L'enregistrement a été réalisé avec un grand orchestre, dirigé par John Hughes.

 

 

Totalement Corrs 2002-2016 ● Site non officiel