CAROLINE CORR
 
 
BIOGRAPHIE DE CAROLINE
 
DE SA NAISSANCE À LA FORMATION DU GROUPE (1973-1990)
 

Caroline Corr est née le 17 mars 1973 à Dundalk en Irlande. Cette petite ville industrielle d'environ 35000 habitants se situe sur la côte est du pays, à mi-chemin entre Belfast et Dublin. Caroline est donc née le 17 mars, c'est à dire le jour de la saint Patrick, qui est la fête nationale irlandaise. Coïncidence bien sur, mais c'est peut-être là le signe d'une future vie hors norme. Caroline est la troisième enfant d'une famille qui en compte quatre. Elle a un frère (Jim né en 1964) et deux soeurs (Sharon née en 1970 et Andrea née en 1974). Ses parents, Jean et Gerry étaient musiciens. Son père Gerry jouait des claviers et sa mère Jean était au chant. Pendant plus de vingt ans, en duo ou avec différents petits groupes, ils ont repris tous les succès du moment. Ils chantaient dans les pubs de Dundalk et de sa région. Dans la famille Corr, tout le monde joue d'un instrument de musique dès son plus jeune âge. C'est donc dans un environnement musical que Caroline vit son enfance.

 

Alors qu'elle n'a que trois ans, ses parents décident de lui faire apprendre le violon. Ils viennent d'entendre parler d'une nouvelle méthode d'enseignement particulièrement destinée aux jeunes enfants et un jour ils invitent chez eux leur prêtre local, le père Mc Nally. Celui-ci est également professeur de violon. Ils lui demandent de donner des cours à Caroline. Mais celle-ci, qui est encore bien jeune, est beaucoup trop distraite par la taille du violon et par la tête chauve du père Mc Nally. Sans compter que sa grande taille la terrifie. Jean et Gerry décident de changer d'idée et c'est finalement sa soeur Sharon qui va apprendre le violon à sa place. Comme quoi, le destin fait parfois bien les choses. Mais tout comme son frère et ses soeurs, Caroline va apprendre le piano par son père dès l'âge de huit ans.

 
     
 
Différentes photos de sa jeunesse, de la fin des années 70 au milieu des années 80 (photos 1 à 4)
 

Caroline grandit dans une famille catholique très croyante et va à la messe jusqu'à 18 ans. Au quotidien, elle partage sa chambre, et même son lit, avec Andrea. Les deux soeurs, qui n'ont qu'un an d'écart, sont élevées comme des jumelles. Même si elles s'adorent (c'est aujourd'hui sa meilleure amie), la cohabitation n'est pas toujours facile car Caroline est très soigneuse alors qu'Andrea ne l'est absolument pas, ce qui provoque de nombreuses disputes. La pauvre Caroline, excédée du désordre causé par sa soeur va même aller jusqu'à faire son côté du lit tout en laissant le coté d'Andrea défait! Elle a d'ailleurs précisé sur ce sujet: "le côté de la chambre d'Andrea ressemblait à une décharge et je devais vivre dedans. Je ne pouvais pas laisser la porte ouverte à cause du désordre". Du coup, Caroline doit régulièrement fermer la porte de la chambre à clé pour cacher le désordre causé par sa soeur. Mais Caroline connait d'autres disputes pendant sa jeunesse, et notamment à propos des vêtements. Andrea et elle, ont pris l'habitude de rentrer sans autorisation dans la chambre de Sharon pour lui emprunter ses vêtements qui, d'après elles, sont bien plus beaux que les leurs.

 

Très tôt Caroline est considérée comme le garçon manqué de la famille. En effet, depuis son enfance, la plupart de ses amis sont des garçons. Et contrairement à Sharon et Andrea, elle porte peu de vêtements "féminin". Elle a même une période ou elle ne porte que des survêtements, qui parait-il, sont horribles! En plus, pendant une période, elle se coiffe comme le chanteur du groupe The Cure, Robert Smith. Mais malgré ce coté garçon manqué, Caroline est de loin la plus timide et la plus effacée des quatre enfants. Une situation qui changera par la suite puisque avec les années et le succès du groupe, Caroline prendra de l'assurance.

 

A la maison, comme il n'y a qu'un piano pour six, Caroline décide d'apprendre à jouer d'un autre instrument. Son choix se porte sur le bodhran, un instrument traditionnel irlandais. Elle dit avoir toujours aimée le bodhran, mais elle ne sait pas pourquoi ni comment elle s'y est intéressée. Un jour, un ami lui en offre un et elle fait son apprentissage à partir de cassettes vidéo de musiciens irlandais. Caroline se prend au jeu et elle se met à en jouer de plus en plus. Pendant les week-ends et les vacances, Caroline a l'habitude de travailler, tout comme Sharon et Andrea, dans un pub de Dundalk, le Mc Manus, tenu par sa tante Lilian Mc Elarney et son oncle Brendan. Un travail qu'elle aime beaucoup. Dès la fin des années 80 Caroline commence à faire de la musique avec son frère et ses soeurs. Elle joue alors des claviers. Mais sa vie va changer en juin 1990 avec les auditions du film "The Commitments" d'Alan Parker. C'est à ce moment là que le groupe familial se forme. A partir de là, la biographie de Caroline croise celle des Corrs.

 
     
 

Adolescente (photos 1 et 2) - Avec ses parents Jean et Gerry (photo 3) - Lors des auditions pour le film "The Commitments en juin 1990 (photo 4)

 
DE SES DÉBUTS DANS LE GROUPE AU SUCCÈS (1990-1999)
 

Au moment de la formation du groupe, Caroline va encore à l'école. Comme ses soeurs, elle étudie au couvent de Dun Lughaidh. Dès qu'elle rentre des Cours, elle s'empresse de faire ses devoirs pour rejoindre ensuite les autres et faire de la musique. Elle passe tout son temps libre avec son frère et ses soeurs, pour s'exercer et écrire des chansons.

 

Rapidement, le besoin d'un batteur se fait sentir et Caroline décide de devenir la batteuse du groupe. Son petit ami du moment, qui est fan du batteur de U2, lui montre quelques rythmes à la batterie. A l'aide de CD, Caroline apprend seule avec détermination. Elle doit tout de suite faire ses preuves car le groupe commence à tourner dans la région de Dublin. Caroline reconnaît que ses débuts ne furent pas facile: "c'était un vrai cauchemar. Je débutais à peine et on m'a jetée dans l'arène. Heureusement, les gens ne remarquaient pas mes erreurs ou tout du moins ils étaient assez polis pour ne pas me le faire remarquer". En tout cas Caroline se perfectionne très vite et atteint rapidement un très bon niveau. La batterie n'est pas un instrument facile, mais la logique de Caroline a toujours été "quand on veut on peut". Elle n'a pas hésitée à préciser: "ce n'est pas difficile, il faut juste s'entraîner comme n'importe quel instrument". Il y a de quoi être admiratif devant tant de volonté. Elle accélère ses progrès en portant des gants de golf pour supprimer les ampoules aux mains et pouvoir jouer sans difficulté pendant tout un concert.

 
     
 

L'apprentissage de la batterie (photo 1) - Le clip de "Runaway" en 1995 (photo 2) - Concert pendant la promotion de l'album "Talk on corners" (photo 3) - Le clip "Only when I sleep" en 1997 (photo 4)

 

Le premier album "Forgiven, not forgotten" sort en 1995 et remporte un joli succès. Caroline voyage à travers le monde avec le groupe pour promouvoir cet album. De multiples concerts sont donnés. En 1997 sort le deuxième album "Talk on corners", une petite merveille qui contient de nombreux tubes. Cet album est un parfait mélange entre le pop-rock et le traditionnel. Caroline définit d'ailleurs le style musical du groupe de la manière suivante: "Notre musique est un mélange de rythmes modernes, de technologies et d'instruments, violon, flûte, batterie, et bien sur les voix. Le mariage de ces éléments crée notre son". Avec le succès de ce deuxième album, Caroline part avec son frère et ses soeurs pour une longue série de concerts à travers le monde qui va durer près d'un an et demi entre 1998 et 1999. Cette tournée les éloignent de chez eux, mais Caroline reconnaît que l'avantage d'être un groupe familial permet de rester tout le temps ensemble...en famille! Même si cette situation a parfois quelques inconvénients comme le fait que son frère et ses soeurs peuvent plus facilement se moquer d'elle à propos de sa manie de remonter son pull contre son nez. Elle est régulièrement obligée de préciser qu'elle le fait pour son confort et seulement quand elle est fatiguée.

 

Lors de ces tournées, Caroline utilise beaucoup son téléphone portable pour appeler son petit ami Frank, avec qui elle vit alors en temps normal à Dublin, ce qui lui vaut d'importantes factures. Mais quand on aime, on ne compte pas. Ce dernier n'a d'ailleurs pas hésité à prendre l'avion à plusieurs reprises pour la rejoindre sur les lieux des concerts. A l'hôtel, elle partage généralement sa chambre avec Andrea (souvenir d'enfance? ). Les deux soeurs étant toujours inséparables. Elle fréquente également la salle de gym pour se maintenir en forme. C'est sur scène que Caroline fête ses 25 ans, au Royal Albert Hall de Londres, le 17 mars 1998. Ce soir là, elle excelle à la batterie, notamment dans deux duos avec Mick Fleetwood. Caroline, qui n'a alors que quelques années de batterie derrière elle, est très impressionnée: "il a été formidable, et évidemment pour moi qui suit une débutante, jouer avec Mick Fleetwood à été une très grande expérience". Caroline vit une autre belle expérience trois mois plus tard, le 9 juin 1998, en participant avec les autres membres du groupe à un concert organisé par Pavarotti: "ça a été fantastique, nous avons dû apprendre une chanson en italien" a-t-elle précisée sur le sujet.

 

En quelques années, Caroline a beaucoup évolué. Elle a fait des progrès considérables à la batterie. L'écart de ses performances entre le Royal Albert Hall et le Lansdowne Road est impressionnant, alors qu'il y a seulement un an et demi entre ces deux concerts. Elle a également pris de l'assurance. Aujourd'hui épanouie, il ne reste rien de la jeune femme timide du début des années 90.

 
     
 

Tournage du clip "What can I do" début 1998 (photo 1) - Caroline a 25 ans lors du concert au Royal Albert Hall le 17 mars 1998 (photo 2 et 3) - Au Lansdowne Road en juillet 1999 (photo 4)

 
DU SUCCÈS À LA FONDATION D'UNE FAMILLE (1999-2006)
 

A la rentrée 1999, Caroline est de retour en Irlande. En octobre 1999, elle enregistre avec le groupe un album live. Celui-ci sort dans la foulée sous le titre "Unplugged". Ce nouveau disque comble tous les admirateurs de Caroline. Dans ce très beau concert Caroline est très présente. L'instrumentation acoustique fait peu appel à la batterie et elle se retrouve souvent devant à côté d'Andrea. Et en plus elle chante!

 

C'est également en 1999 que Caroline passe son permis de conduire. A croire que c'est une tradition familiale de passer son permis sur le tard car Andrea et Sharon l'ont également passé tardivement. La fin de l'année se termine bien mal puisque la mère de Caroline meurt prématurément d'une maladie incurable. Cette disparition attriste toute la famille, mais la vie continue et un nouvel album, "In blue", sort à l'été 2000. Un album moins traditionnel que les précédents mais néanmoins très réussi. L'album est plus technique et Caroline a précisé que des chansons comme "Breathless" ou "Irresistible" étaient plus difficiles à jouer sur scène par rapport à d'anciens titres. Une scène qu'elle retrouve pour une nouvelle tournée mondiale qui va durer plus d'un an. Après celle-ci sort une première compilation fin 2001. Quelques mois plus tôt, en juillet, Caroline assistait avec les autres membres de sa famille au mariage de sa soeur Sharon. A ce sujet, Caroline avait déclaré quelques années auparavant que son souhait était de continuer sa carrière au sein du groupe pendant de nombreuses années et, le moment venu, de se marier et de fonder une famille. Les évènements ne vont pas tout à fait se dérouler dans cet ordre là car Caroline, tout en continuant sa carrière musicale, va fonder une famille.

 
     
 

Le concert Unplugged le 5 octobre 1999 (photo 1) - Tournage du clip "Breathless" en Californie (photo 2) - Au Wembley Arena de Londres fin 2000 (photo 3) - Tournage du clip "All the love in the world" (photo 4)

 

En effet en mai 2002, lors d'un voyage romantique à Paris, son petit ami Frank Woods la demande en mariage. Caroline n'hésite pas un instant pour accepter cette proposition. Ils s'étaient rencontrés six ans plus tôt dans une boite de nuit, et depuis ils connaissaient l'amour parfait. Seule une petite séparation de quelques mois au début de l'année 2001 avait perturbée cette idylle. C'est d'ailleurs lors du mariage de Sharon que Caroline et Frank s'étaient remis ensemble. Fin mai, Caroline fête donc au restaurant "L'écrivain" ses fiançailles avec Frank. Malheureusement, celui-ci n'est pas de la fête, retenu pour affaires à Cannes. Mais la famille de Caroline et ses amis sont là. Le mariage a lieu le 22 août dans le village de Deia, sur l'île de Majorque, en l'église Saint Jean-Baptiste. Caroline, sublime, porte pour l'occasion une belle et longue robe blanche, tandis que ces soeurs, demoiselles d'honneur, portent des robes couleur cerise. Après la cérémonie religieuse, tous les invités se retrouvent à "La Residencia Hôtel" pour faire la fête. Parmi les invités, les membres du groupe U2, qui ne vont pas hésiter à chanter avec Andrea, Sharon et Jim. Les jeunes mariés se sont ensuite envolés pour Positano au sud de l'Italie, lieu de leur lune de miel. En octobre, Caroline révèle qu'elle est enceinte. Le 12 février 2003, elle donne naissance à Jake, son premier enfant.

 

Tout au long de l'année 2003, Caroline goûte aux joies d'être maman. Avec son mari Frank, elle s'occupe pleinement de son fils dans leur maison de Ballsbridge, un des plus beaux quartiers de Dublin. Mais elle n'en n'oublie pas pour autant le groupe et l'enregistrement d'un nouvel album tant attendu par les fans. Alors que se prépare la sortie du nouveau disque et la nouvelle tournée, Caroline annonce à la surprise générale qu'elle attend un deuxième enfant pour le mois d'octobre. "Borrowed heaven", le nouvel album, sort en mai et le mois suivant débute la tournée. Des dispositions sont prises du fait de la grossesse de Caroline, et pour la première fois elle ne jouera pas de la batterie mais uniquement du bodhran et du piano. Elle est remplacée à la batterie par Jason Duffy. Mais dès l'été, après un mois de tournée,  Caroline doit laisser le groupe continuer sans elle. C'est le 11 octobre qu'elle donne naissance à sa fille Georgina. L'annonce est faite par Andrea lors du concert donné le soir même à Bercy. Fin novembre, Caroline rejoint le groupe pour participer aux derniers concerts de la tournée "Borrowed heaven tour" et notamment au concert de Genève ou sera enregistré la vidéo de la tournée.

 

Peu après Caroline propose à son frère et ses soeurs l'idée d'enregistrer un disque de chansons traditionnelles irlandaises. "On nous a souvent demandé de faire un disque de musiques traditionnelles" précise Caroline. Le projet est lancé et c'est sur la base d'un recueil de chansons de leur mère que le disque se réalise. Enregistré au printemps 2005,  Caroline ne joue pas de la batterie mais uniquement du bodhran. Elle participe également aux voix de fond. Ravie de la réalisation de cet album, Caroline précise à ce sujet : "Je suis très enthousiaste. Que ce disque marche ou pas, je le trouve très beau. On s'est régalés à le faire". Intitulé "Home", l'album sort en septembre 2005.  Caroline participe activement à sa promotion. En Irlande bien sur, mais également au Royaume-Uni et même en Allemagne avec Jim le 15 septembre pour une présentation officielle. 

 

Au printemps 2006, le groupe annonce officiellement une pause. A l'été, des rumeurs annoncent qu'elle attend son troisième enfant pour la fin de l'année. Il ne fait plus aucun doute sur cette nouvelle grossesse lorsque Caroline assiste à l'inauguration du musée Robert Graves à Deia, en Espagne, le 2 juillet. Elle donne donc naissance à une petite fille prénommée Rihann (qui signifie "petite reine" en gaélique) le 1er décembre.

 
     
 

Tournage du clip "Would you be happier" en septembre 2001 (photo 1) - Mariage avec Frank Woods à Deia le 22 août 2002 (photo 2) - Enceinte au début de la tournée "Borrowed heaven" en 2004 (photo 3) - Présentation de l'album "Home" en Allemagne le 15 septembre 2005 (photo 4)

 
LA VIE DE FAMILLE (2006-2015)
 

La pause du groupe permet à Caroline de passer à une nouvelle étape de sa vie. Libérée des contraintes des longues semaines de promotion et des concerts à travers le monde, Caroline peut désormais s'occuper pleinement de son mari et de ses trois enfants. Sa vie se partage entre Dublin et Deia (en Espagne), ou elle habite une partie de l'année. Revenue à une "vie normale" Caroline disparait des médias et de la scène public pendant plus de trois ans. Ses seules apparitions seront pour sa soeur Andrea, lancée dans une carrière solo, afin de l'accompagner pour ses concerts en Espagne à Barcelone (24 septembre 2007) et à Madrid (4 décembre 2007). Le 21 août 2009, elle assiste au mariage d'Andrea qui a lieu en Irlande, avec tous les membres de sa famille.

 

Ce n'est qu'à partir de 2010 que Caroline fait (un peu) parler d'elle. En janvier elle participe à une campagne en faveur du Soudan, en participant à un clip réunissant de nombreux batteurs internationaux, et en mars elle est vue à la soirée "Arts evening" à Deia (Espagne). Le 12 octobre, Caroline participe à l'émission "Breakfast show", retransmis sur la BBC Radio 2. Même si l'interview se fait par téléphone, il s'agit de sa première apparition dans un média depuis très longtemps. Le 9 novembre, en compagnie de son mari et de sa soeur Sharon, elle assiste à une représentation de "Jane Eyre", pièce de théâtre ou Andrea tient le rôle principal.

 
     
 

Participation à la campagne "Sundan 360" en janvier 2010 (photo 1) - Soirée "Arts evening" en Espagne (photo 2) - Avec John Hughes et Gavin Bonnar pour voir Jane Eyre le 9 novembre 2010 (photo 3) - Au concert d'Andrea à Londres le 2 juin 2011 (photo 4)

 

Alors que Sharon et Andrea mènent chacune une carrière en solo en 2011, Caroline sort un peu plus de sa réserve en les accompagnant, de façon exceptionnelle toutefois. Le 2 juin elle accompagne Andrea pour quelques titres lors de son concert à l'Union Chapel de Londres. Quelques jours plus tard, elle est sur scène avec Andrea et Sharon dans le cadre de la soirée de charité "Summer ball". Caroline, qui est probablement la plus sportive du groupe, participe en octobre 2011 au tour cycliste de Majorque. Elle prend le départ parmi 258 concurrents, dont quelques personnalités locales. Caroline termine l'année en accompagnant, le 15 novembre, Sharon lors de son concert donné à Amsterdam. Comme à chaque fois, son apparition sur scène est un vrai succès !

 

En avril 2012 Caroline participe à une course cycliste entre Saint-Tropez et la principauté de Monaco dans le but de recueillir des fonds au profit de l'association Princesse Charlène de Monaco qui aide les enfants à devenir des adultes responsables au travers des valeurs du sport. Le 23 juin 2012 elle accompagne Sharon lors de son concert à Guadalajara (Espagne) pour "No frontiers" et "Joy of life". S'ensuit une longue période ou Caroline n'apparait plus dans les médias. Ses seules apparitions seront le 17 mai 2014 à l'occasion d'une soirée pour les 40 ans d'Andrea et le 13 avril 2015 pour les obsèques de son père Gerry aux côtés des membres de sa famille.

 
     
 

Participation au tour cycliste de Majorque en octobre 2011 (photo 1) - Au concert de Sharon à Amsterdam le 15 novembre 2011 (photo 2) - Au concert de Sharon à Guadalajara le 23 juin 2012 (photo 3) - Pour la fête des 40 ans d'Andrea à Dublin en mai 2014 (photo 4)

 
LE RETOUR SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE AVEC LE GROUPE (2015 - ? )
 

Le 8 juin 2015, par la voix d'Andrea, le groupe annonce son grand retour avec un nouvel album et une nouvelle tournée. Caroline reprend naturellement sa place de batteuse au sein du groupe, pour la plus grand joie de ses admirateurs. Tout l'été elle travaille avec son frère et ses soeurs à la réalisation d'un nouvel album. C'est l'occasion pour elle de tester des nouvelles sonorités, notamment avec un Cajun, instrument qu'elle n'avait pas utilisé jusque là. Dans un monde aujourd'hui très connecté, Caroline se met à la page en ouvrant un compte Twitter et Instagram afin de partager des infos et des photos avec ses fans. Le 13 septembre, elle est sur la scène du Hyde Park Festival de Londres avec le groupe pour ce qui est le premier concert des Corrs depuis dix ans. Caroline apparaît en forme et à l'aise derrière sa batterie, avec un jeu qui semble s'être perfectionné. Les semaines suivantes sont consacrées à la finalisation du nouvel album dont la sortie est annoncée pour le 27 novembre. Commence ensuite la période de promotion dans les médias. Au cours de différentes interviews du groupe, les fans apprennent notamment que c'est Caroline qui est à l'origine du retour du groupe cette année. Caroline avait déjà été à l'origine de l'album "Home" il y a dix ans, alors bravo à elle pour ces initiatives!

 

Le nouvel album studio "White light" sort donc le 27 novembre dans de nombreux pays. Caroline accompagne son frère et ses soeurs un peu partout pour en faire la promotion. Partout l'accueil est chaleureux. Début janvier 2016 Caroline répète pour la nouvelle tournée qui commence le 19 à Birmingham. Les fans de la belle irlandaise sont ravis de voir que c'est elle qui ouvre le concert par un solo très remarqué à la batterie. Les mois suivants Caroline alterne entre concerts du groupe et promotion de l'album. Le 21 avril Caroline participe à la Dragon boat race au profit d'une association de lutte contre le cancer.

 

Aujourd'hui Caroline termine les derniers concerts de la tournée "White light" qui doit s'achever le 18 août prochain à Belfast. A la rentrée elle devrait retourner en studio avec son frère et ses soeurs afin de préparer un nouvel album du groupe.

 
 

 
 
 
 
SA FICHE D'IDENTITÉ
 
   
 
● Nom : Corr
● Prénoms : Caroline, Georgina
● Date de naissance : 17 mars 1973
● Lieu de naissance : Dundalk (Irlande)
 
Situation familiale :
Mariée à Frank Woods depuis le 22 août 2002
Un fils : Jake, né le 12 février 2003
Deux filles : Georgina (11/10/04) et Rihann (01/12/06)
 
Aspects physiques :
1.60m, cheveux bruns, yeux bleus, droitière
 
Lieu de résidence :
Dublin et sur l'île de Majorque (Espagne)
 
Instruments :
Batterie, bodhran, piano, tambourin et divers instruments de percussions
 
Qualités :
Très soigneuse, confiante, beaucoup d'humour, toujours sympa avec les fans
 
Défauts :

Timide au premier abord mais en fait très bavarde, se tortille les cheveux, remonte le col de son pull-over contre son nez

 
Elle aime :

Etre avec ses amis et s'amuser, les gens drôles, le sport (gym, course à pied, parapente, yoga...), le champagne, la cuisine italienne, changer de couleur et de coupe de cheveux, ranger et faire le ménage, utiliser son téléphone portable

 
Elle n'aime pas :

Les séances photos, le froid, les miroirs, les oreillers en plumes, les salles de bains sales, les gens qui n'ont pas d'humour

 
Musiques préférées :

Travis, Macy Gray, Coldplay, Kate Bush, U2, Crowed house, Garbage, Oasis, Boyzone, Van Morisson, Radiohead, The Verve

 
Film préféré :
Truly, madly, deeply de Anthony Minghella (1991)
 
Nominations et prix de beauté obtenus :
Elue "Femme la plus sexy d'Irlande" en 2005.
 
 
 
SA PLACE DANS LE GROUPE
 

Même s'il n'y a pas vraiment de chef chez les Corrs, il faut bien reconnaître que Caroline apparaît (avec Jim d'ailleurs) comme étant celle que l'on remarque le moins dans le groupe. En effet, que ce soit dans les concerts, les clips vidéos ou même les émissions de télévision, Caroline est bien trop souvent placée en retrait. Et pourtant, que seraient les Corrs sans Caroline?

 
 
 
Son rôle dans le groupe
 

Le fait que Caroline soit très souvent cachée derrière sa batterie ne doit pas faire penser qu'elle occupe une petite place au sein du groupe, bien au contraire. C'est vrai que Caroline est très différente de ses deux soeurs. Elle est, de par sa nature, plus discrète et plus timide. Mais il faut reconnaître qu'elle a bien changée sur ce point en quelques années. Son apparence est également très différente. Alors que ses soeurs portent généralement des robes, Caroline porte des tenues plus décontractées. Ceci dit il est assez rare de voir une batteuse porter une robe de soirée pour jouer de son instrument. Caroline a beaucoup de talent et elle contribue activement à la réussite du groupe. Comme son frère et ses soeurs, elle participe à l'écriture des chansons. Mais elle fait bien plus que cela. Elle joue de la batterie, du bodhran, du piano et fait un peu la seconde voix.

 
 
 

La batterie reste son instrument de prédilection. Il y a eu de nombreuses critiques sur sa façon de jouer. Elle n'est peut-être pas la meilleure batteuse au monde mais elle est sans aucun doute la plus jolie. Personne ne peut contester le fait qu'elle en joue avec passion et enthousiasme. Et il faut reconnaître qu'elle se débrouille extrêmement bien. Ses solos sont divins, notamment dans les titres instrumentaux, sans oublier les deux duos avec Mick Fleetwood en 1998. Elle joue également du bodhran et du piano. Ses morceaux au bodhran sont toujours très appréciés, et surtout, ils renforcent le coté "traditionnel irlandais" des Corrs. Le piano quant à lui, permet à Caroline d'abandonner les percussions et de montrer une nouvelle fois tout son talent de musicienne. Mais ces deux instruments permettent surtout à Caroline de quitter sa batterie pour rejoindre le devant de la scène.

 
 
 
Sa relation avec le public
 

C'est lorsqu'elle se retrouve devant que l'importance de Caroline se fait le plus sentir, car elle est très populaire et toujours très applaudie. Il y a vraiment une relation particulière entre le public et Caroline. Le public l'aime et Caroline le sait. Et elle n'hésite pas à lui envoyer des baisers accompagnés de magnifiques sourires. Le public aime beaucoup la voir de plus près et lui réserve toujours un accueil chaleureux. Et quand elle chante, c'est carrément une ovation. C'est le cas au Lansdowne road pour la chanson "No frontiers". Son incroyable énergie et ses beaux sourires sont certainement à l'origine de cet amour du public pour Caroline. De toute évidence, elle apporte de la joie et de la bonne humeur sur scène.

 
 
 

Caroline joue également un rôle important lors des interviews et des émissions télévisées. Il faut avouer qu'elle est plutôt bavarde (ça tombe bien pour une interview!). De plus, elle est toujours agréable, détendue, souriante. Elle est appréciée pour tout cela. Et les journalistes reconnaissent que c'est avec elle qu'il serait le plus marrant de passer une soirée.

 

Même si au premier abord, Caroline apparaît en retrait par rapport aux autres, elle est en réalité très présente et indispensable au groupe. Mais au fond, ils sont tous indispensables. Car que seraient les Corrs s'il en manquait un seul?

 
 
 
À PROPOS DE LA SAINT PATRICK
 

Elle a lieu le 17 mars et c'est la fête nationale irlandaise. A l'origine, la saint Patrick était une fête religieuse qui se limitait à quelques prières. Mais avec le temps, les choses ont évoluées et c'est aujourd'hui un véritable jour de fête avec des parades et diverses manifestations. Depuis de nombreuses années, la saint Patrick a dépassée les frontières de l' Irlande et on fait la fête dans de nombreux pays.

 

Mais qui était Saint Patrick ? Du latin "patricius" qui signifie noble, saint Patrick est né en Ecosse à la fin du IVème siècle. A 16 ans, il est enlevé par des pirates et il est vendu comme esclave en Irlande. Il s'enfuit quelques années plus tard et se retrouve en Gaule ou il devient prêtre puis évêque d'Auxerre (en 432). Au bout de quelques années, il décide de retourner en Irlande pour convertir le pays au catholicisme. Il traverse tout le pays, réussi à convertir le roi et à fonder des monastères, construire des églises et former des apôtres pour continuer après lui. Il meurt en 461.

 
 
 

 

Totalement Corrs 2002-2017 ● Site non officiel